16 mai : opération "école morte" à l’école Makarenko B

Publiée le mardi 15 mai 2018


C’est une initiative des parents d’élèves inquiets à l’école Makarenko élémentaire B : le mercredi 16 mai, les délégués de l’association FCPE appellent les parents d’élèves à ne pas amener leurs enfants à l’école.

À faire ce qu’on appelle "école morte" pour alerter les services de l’Éducation nationale départementale.

"C’est juste impossible pour nos enfants en REP, réseau d’éducation prioritaire, d’être dans un environnement à plus de 25 par classe et pas du tout évident pour les enseignants de travailler dans ces conditions", lance Sandrine Pimenta, secrétaire adjointe de la FCPE à Makarenko B.

Elle est d’autant plus alarmée que "les inscriptions ne sont pas terminées et qu’on en attend beaucoup plus avec la livraison à venir des nouveaux logements, le long de la RD5".

La directrice laisse entrevoir la nécessité de créer, à la rentrée, des doubles niveaux surchargés jusqu’à 28 (hormis les cours préparatoire qui seront, eux, dédoublés), si aucun poste d’enseignant n’est créé par la direction académique des services de l’Éducation nationale.

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer