Carte scolaire : des moyens inacceptables

Publiée le mardi 05 février 2019


Avec 95 fermetures de classes, 51 fermes et 41 conditionnelles pour la rentrée prochaine dans les maternelles et élémentaires du département, les syndicats enseignants jugent "inacceptables", les moyens annoncés par la direction départementale des services de l’Education nationale, le 31 janvier.

"Pour la première fois depuis 7 ans, aucun poste supplémentaire n’est créé, se scandalise Cyrille Michelleta, enseignant syndiqué, à Vitry. Le gouvernement avec la mesure louable des CP et CE1 dédoublés, fait supporter le coût par les élèves en zone banale et dans les autres classes en zone Rep. Les effectifs moyens d’élèves vont beaucoup monter dans les classes."

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer