La Briqueterie

Le Centre de développement chorégraphique (CDC) du Val-de-Marne a emménagé à la Briqueterie, l'ancienne usine vitriote, réhabilitée par l’architecte Philippe Prost.

Un lieu de travail et de représentation pour les artistes

La Briqueterie accueille le centre de développement chorégraphique départemental.

Située dans le quartier Coteau-Malassis, la Briqueterie aura pour fonction de fournir aux artistes des studios de travail et de représentation (quatre studios de travail, incluant un studio-scène qui pourra accueillir 178 spectateurs). Son rôle sera également d’accompagner les artistes pour monter leurs créations et trouver des partenaires de production et de diffusion. La Briqueterie sera également un lieu de rencontres entre artistes, professionnels et spectateurs ainsi que de débats et masterclass.

Le conseil général maître d’œuvre du projet

Le Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne, propriétaire de la Briqueterie, doit la récupération de cette ancienne usine au conseil général (maître d’œuvre du projet depuis qu’il a été validé en 2001 par son président, Christian Favier, la région Ile-de-France (24%) ainsi qu’à l’Etat (8%), dans le cadre du contrat de projets 2007-2013. "Le département a su affiner le projet artistique, trouver le programme architectural adapté et dégager les fonds nécessaires", a déclaré Alain Audoubert, le maire, exprimant ainsi sa gratitude.

Vitry, la danse et Michel Caserta, une longue histoire

Vitry possède une "longue histoire avec la danse". Une histoire en grande partie liée au personnage de Michel Caserta, danseur et chorégraphe.

C’est en effet Michel Caserta qui a conçu le projet d'un "site expérimental danse" dans une ancienne usine devant permettre aux danseurs à la fois de créer et de donner des spectacles.

En 1979, il avait fondé l’association pour la Biennale nationale de danse du Val-de-Marne, renommée par la suite centre de développement chorégraphique, qu’il a dirigée 30 ans durant, jusqu’en novembre 2009. Auparavant encore, en 1964, chargé par la ville d’un projet d'école de danse, il avait créé (puis dirigé) l'académie municipale de danse de Vitry.

Il se réjouit aujourd'hui de la création de ces “trois espaces de répétition de danse - pour les solos, les petits groupes et les grands groupes - et du studio-scène, salle de représentation de 178 places, où les compagnies peuvent créer leur spectacle et régler les lumières sur place.

Daniel Favier, successeur de Michel Caserta et directeur de la Briqueterie, salue le projet qui doit donner au Val-de-Marne la "fenêtre sur la création" qui lui manquait.

Page publiée le 23 février 2012 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer