Budget 2011

Ce budget, construit dans un contexte de réduction des dépenses publiques, de réformes fiscales et de désengagement de l’État, poursuit une politique solidaire en direction des Vitriots avec un haut niveau d’investissement.

Le maire, Alain Audoubert, a proposé, lors des assemblées de quartier et lors du débat d’orientation budgétaire le 9 février 2011, quatre orientations :

  • ne pas augmenter les taux de fiscalité locale dont la ville a la maîtrise,
  • maintenir les services rendus à la population,
  • ne pas en augmenter les tarifs,
  • poursuivre la mise en oeuvre du programme municipal.

Ce budget a été voté à l’unanimité lors de la séance du conseil municipal du 6 avril. Une conséquence de la mise en oeuvre de la réforme de la taxe professionnelle, remplacée par la contribution économique territoriale (CET).

Il est en hausse de 2,76 % par rapport à celui de 2010 liée essentiellement aux dépenses d’investissement. Le budget se compose de plus de 55 millions sont consacrés à l’action socio-éducative. Pour la vie culturelle, sportive et associative il progresse de 1 %, celui de l’action sociale, de la santé, du handicap de 22 % et de l’environnement de 4,2 %.

Les recettes, relevant de la participation des usagers, prévues à la hausse (près d’un million d’euros), sont liées à une augmentation de fréquentation de certains services (Petite Enfance, centre municipal de santé, Culture) et non à une augmentation des tarifs municipaux.

Les contributions du conseil général, subissant de plein fouet le désengagement de l’État, sont en forte régression. Ses subventions pour le fonctionnement des crèches diminuent de près de 500 000 euros, compensées cette année pour moitié par la Caisse d'allocations familiales.

Le produit attendu des impôts locaux est en légère hausse (+ 1,53 % par rapport à 2010), même si la ville a fait le choix de ne pas augmenter ses taux qui, par ailleurs, figurent parmi les plus bas du Val-de-Marne (40e sur 47).

Vitry bénéficie cette année d’un haut niveau de subventions et participations  (multiplié par deux par rapport à 2010) au titre de l’Anru et des Zac pour le développement urbain.

Budget 2011

Page publiée le 30 juin 2011 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer