Insalubrité et saturnisme

  • Insalubrité

Les habitants qui rencontrent des problèmes d'insalubrité dans leur logement (humidité, fuites d'eau, périls…) peuvent s'adresser au service Hygiène (01 46 82 84 04), après avoir pris contact avec leur propriétaire ou leur bailleur.

Une enquête sera alors réalisée (le service comprend quatre enquêteurs de salubrité) et, si nécessaire, les procédures légales seront mises en place pour contraindre le propriétaire à réaliser le travaux nécessaires.

> remplir un formulaire de signalement d'insalubrité

La ville agit également pour la résorption de l'habitat "indigne", en coopération avec l'État, la Région et le Département dans le cadre de la convention Eradication de l'Habitat Indigne (EHI), convention signée entre l'Etat et la Municipalité.

  • Saturnisme

Le saturnisme est une intoxication due au plomb.
Le plomb peut entrer dans l'organisme de l'enfant de plusieurs façons : lorsqu'il mange des écailles de peinture contenant du plomb, lorsqu'il met les doigts à la bouche après avoir touché les peintures ou encore lorsqu'il respire les poussières.


Où se trouve le plomb dans le logement ?
Le plomb se trouve dans les anciennes peintures et les tuyauteries des habitations construites avant 1949. Si les murs sont écaillés, le plomb est à la portée des poumons et des doigts.
Pour la région Île-de-France, l'eau froide n'est pas responsable d'intoxication car l'eau est calcaire. En revanche, ne pas cuisiner avec l'eau chaude et ne pas l'utiliser pour les biberons !
Même si les anciennes peintures ont été recouvertes de peintures ou de revêtements plus récents, le danger persiste si les revêtements sont abîmés.

Pourquoi les enfants entre 0 et 6 ans sont-ils les plus vulnérables ?
Leur système nerveux, en plein développement, est très sensible au plomb. Les peintures intoxicantes ont un goût sucré, d'autant que les enfants touchent tout, mettent objets et doigts à la bouche et sont souvent à quatre pattes.

Les conséquences de l'intoxication
Elle diminue les possibilités de l'enfant, au niveau intellectuel (retard dans les apprentissages scolaires) et physique (fatigue, maux de ventre, retard de croissance).

Attention : souvent l'intoxication au plomb ne se voit pas. Avertissez votre médecin que vous habitez un logement ancien qui peut contenir du plomb.

Quelques conseils
En cas de présence de plomb dans votre logement, quelques précautions simples permettent de diminuer les risques d'intoxication :
• Ne laissez pas vos enfants toucher les murs endommagés.
• Lavez-leur les mains, le tour de la bouche avant chaque repas et au coucher.
• Coupez-leur les ongles court.
• Nourrissez-les avec des aliments variés qui permettront de lutter contre l'absorption du plomb.
• Concernant le logement :
- empêchez l'accès aux murs dégradés, par le placement d'un meuble par exemple,
- aérez les pièces tous les jours,
- nettoyez souvent le sol avec une serpillière humide et bien rincée.
- évitez de faire des travaux vous-même, les poussières sont toxiques. Si c'est indispensable, veillez à éloigner enfants et femmes enceintes du chantier et à bien nettoyer à la serpillière humide avant qu'ils ne rentrent dans les lieux.

  • Pour conserver un logement sain

- Aérer le logement tous les jours.
- Ne pas boucher les grilles d'aération.

Page publiée le 15 mars 2010 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer