Certificat qualité de l’air

Le certificat qualité de l’air (CRIT'Air) atteste des émissions de polluants de votre véhicule. Il est nécessaire pour rouler dans Paris et 25 autres zones en France, de 8h à 20h.

C'est quoi le certificat qualité de l'air ?

Le certificat est un autocollant rond qui correspond à une classe de véhicule définie en fonction des émissions de polluants atmosphériques.

Le certificat qualité de l’air, Crit’air, est délivré à partir des informations du certificat d’immatriculation ou de la carte grise de votre véhicule, qu'il soit immatriculé en Françe ou à l'étranger.

Il atteste des émissions de polluants du véhicule et détermine 6 classes de véhicules (les non classés ne peuvent plus circuler dans les zones et aux horaires concernés).

bandeau accueil

Quels véhicules sont concernés ?

Tous les véhicules routiers sont concernés : 2 roues, 3 roues, quadricycles, véhicules particuliers, utilitaires, poids lourds dont bus et autocars.


Les véhicules transportant au moins 3 personnes sont autorisés à circuler quelle que soit leur classe.

Zones concernées

Si vous vous déplacez dans une commune en zone à circulation restreinte (ZCR), comme à Paris depuis le 16 janvier 2017, seul les véhicules arborant la vignette pourront circuler de 8h à 20h.

Sinon, vous serez verbalisé.

  • En cas de pic de pollution, le dispositif s’étend, pour Paris, jusqu’à la A86 (non comprise) donc Vitry.
  • Hors zone à circulation restreinte (ZCR), en l’absence de pics de pollution, les véhicules peuvent circuler quel que soit l’autocollant.

Pendant les pics de pollution, les restrictions selon la couleur de la vignettes s’appliqueront de 5h30 à minuit quel que soit le jour de la semaine.

panneaux-zonesPanneaux de signalisation de début et fin de ZCRLes zones à circulation restreinte (ZCR) peuvent être crées par les communes françaises depuis le 1er  juillet 2016 sur la base du décret relatif au certificat qualité de l’air du 29 juin 2016 et du décret n°2016-847 relatif aux zones à circulation restreinte.

La verbalisation

En cas d’absence de vignette non correspondante à l’année du véhicule, une amende est fixée :

  • à 135€ pour les poids lourds et les autocars,
  • à 68€ pour les voitures et autres véhicules.
  • L’amende impayée après 45 jours est majorée à 180€ pour la 3e classe et à 375€ pour la 4e classe.

Les dérogations

Page publiée le 13 février 2017 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer