Plan climat patrimoines et services

Afin de satisfaire ces exigences réglementaires et dans la continuité de sa démarche de développement durable, la ville de Vitry-sur-Seine s’est engagée dans la réalisation de son plan climat à la fois sur le volet patrimoine et service mais aussi sur le volet territoire. En 2014, seul le volet interne Patrimoine et services a été élaboré en suivant les étapes suivantes :

  • réalisation d’un bilan carbone,
  • définition des axes stratégiques du plan d’actions,
  • élaboration du plan d’actions,
  • adoption, mise en œuvre et évaluation.

Bilan carbone Patrimoine et service

Dans le cadre de la phase de diagnostic du plan climat, la ville a réalisé un Bilan Carbone® "Patrimoine et Services", un véritable outil d’aide à la décision pour la collectivité, qui lui permet d’identifier les principaux postes d’émissions de gaz à effet de serres liés à son activité, à son territoire et de prioriser les actions de réduction à engager.

Les méthodes de calcul utilisées permettent de convertir des données facilement accessibles au sein de la collectivité, telles que les kWh d’électricité consommés, les consommations de carburant des véhicules de service, les quantités de papier achetées…en émissions de gaz à effet de serre grâce à des facteurs d’émission de gaz à effet de serre.

pcetLe bilan carbone de la ville a été réalisé sur les données de l’année 2012. Au total se sont 22 860 teqCO2 qui ont été émises par la collectivité réparties comme suit :

  • 38 % concerne l’énergie consommée pour le fonctionnement des bâtiments : chauffage, éclairage, fonctionnement des appareils.
  • 21 % concerne les achats, qui sont l’ensemble des biens et services nécessaires au fonctionnement de la collectivité : fournitures, consommables bureautiques, papier, nourriture, matériaux de construction, prestations extérieures, etc.
  • 17 % concerne les déplacements, comprenant les déplacements domicile-travail des agents, les déplacements professionnels, les sorties scolaires, les séjours pour les personnes âgées et les visiteurs des sites sportifs.
  • 10 % concerne les immobilisations, comprenant l’ensemble des bâtiments, infrastructures, véhicules, matériel informatique et mobilier en cours d’amortissement.
  • 6 % concerne le fret, comprenant la livraison des achats et la collecte des déchets en régie et par le prestataire.
  • 5 % concerne les émissions des installations de climatisation et de production de froid.
  • 2 % concerne l’énergie consommée pour l’éclairage public, les engins des services techniques et l’entretien des véhicules.
  • 1 % concerne les déchets produits par les services.
  • Moins de 1 % concerne les émissions liées à l’utilisation d’engrais

 Répartition des émissions de GES de Vitry-sur-Seine par poste en TeqCO2Répartition des émissions de GES de Vitry-sur-Seine par poste en TeqCO2

Axes stratégiques et plan d’actions

4 axes stratégiques ont été définis suite au diagnostic :

  • acheter et consommer de manière responsable,
  • diminuer les émissions de gaz à effet de serre lors de la conception, la rénovation et l’utilisation de structures publiques (bâtiments, voirie…),
  • communiquer et sensibiliser les agents aux enjeux du plan climat,
  • rendre les déplacements municipaux exemplaires.

Suivant les 4 axes stratégiques, des propositions d’actions ont été élaborées en concertation avec les services concernés. Les actions ont ensuite été budgétées et priorisées avec des échéances à court, moyen et long termes. L’ensemble des fiches actions se trouve dans le rapport plan climat volet patrimoine et services.

> Téléchargez le rapport Plan Climat Patrimoine et Services

Certaines actions sont déjà mises en œuvre par les services, d’autres le seront bientôt. Des indicateurs ont été prédéfinis afin de les évaluer. Tous les ans le comité de pilotage du plan climat se réunit pour faire un point sur le programme d’actions. L’ensemble du plan devra être revu tous les 5 ans et le bilan des émissions de gaz à effet de serre refait tous les 3 ans.

Quelques exemples (à voir p38 du rapport) :

  • mise en place d'une  politique d'achat responsable,
  • mise en oeuvre d'un plan de rénovation du patrimoine bâti,
  • sensibilisation des enfants aux économies d'énergie dans les écoles pour l'année 2015-2016,
  • sensibilisation des usagers aux déplacements alternatifs.

Méthodes de calcul du bilan carbone patrimoine et service

Cette méthode permet de convertir des données facilement accessibles au sein de l’entité telles que les kWh d’électricité consommés, les consommations de carburant des véhicules de service, les quantités de papier achetées…en émissions de gaz à effet de serre grâce à des facteurs d’émission de ces gaz.

Ces émissions sont calculées en tonne équivalent CO2 (teqCO2), qui est l’unité de mesure commune aux différents gaz à effet de serre (CO2, CH4, N2O, hydrofluorocarbures, perfluorocarbures et hexafluorures). Elle intègre les quantités de gaz pondérées de leur pouvoir de réchauffement et de leur durée de vie dans l’atmosphère.

Page publiée le 24 septembre 2015 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer