Les plâtrières, l'exploitation du sous-sol.

Au cours de siècles, on a extrait du sous-sol de la commune divers matériaux :
La glaise et le loess que l’on exploitait à ciel ouvert, autour du Fort et sur le plateau à la limite de Villejuif, et qui étaient les matières premières des briqueteries et  des tuileries.Le sable et les graviers étaient retirés de la plaine alluviale entre la voie ferrée et la Seine. Le sable était utilisé pour les constructions, mais aussi par les cristalleries.Le gypse a été exploité sur le plateau, à la limite de Choisy et de Thiais dès le 14ème siècle. Il servait à faire du plâtre. 

Les dernières plâtrières ont cessé leur activité après la seconde guerre mondiale. L’exploitation se faisait dans de vastes salles soutenues par quelques piliers laissés en place.Le calcaire autour du Fort et sous le quartier des Malassis est exploité par des galeries creusées dans trois couches géologiques, trois bancs, de qualité et à des profondeurs différentes. Les maître-carriers s’installent à Vitry vers 1830. Après cessation de l’exploitation, les galeries accueillaient la culture des champignons.

Page publiée le 11 mai 2012 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer