Vers l'emploi

guide-18© Sylvain Lefeuvre

  • Travailler en milieu ordinaire

Les personnes en situation de handicap peuvent travailler dans le milieu ordinaire. Une adaptation du poste et des horaires peut être prévue pour améliorer les conditions de travail du salarié.

  • Vers le milieu ordinaire

Les Entreprises adaptées (EA) et les Centres de distribution de travail à domicile (CDTD) visent à favoriser le passage dans une entreprise non adaptée des personnes présentant une efficience réduite.

Ainsi, le travail proposé tiendra compte du handicap de la personne. Cette orientation fait bénéficier la personne d’un suivi et d’un accompagnement dans l’emploi et d’un plan de formation qualifiante.

Une personne ayant travaillé en EA ou CDTD qui intègre une entreprise bénéficie d’une priorité d’embauche pendant un an si elle veut réintégrer son entreprise adaptée et son centre de distribution de travail à domicile.

  • Travailler dans le secteur public

Les catégories d’emploi de la fonction publique sont ouvertes à chacun. Le candidat en situation de handicap doit justifier des mêmes diplômes demandés par l’employeur que les autres candidats.

Les deux modes d’entrée dans la fonction publique sont :

  1. le concours : une demande d’aménagement pour les épreuves du concours peut être faite par le candidat : salle spéciale, temps d’examen, recours à un matériel spécifique ou à une aide humaine, etc
  2. la voie contractuelle : si les aptitudes professionnelles du candidat recruté sous contrat sont jugées suffisantes, il pourra accéder à la titularisation.
  • Travailler en milieu protégé

Les Établissements et services d’aide par le travail (ESAT) offrent une activité aux personnes en situation de handicap qui sont dans l’impossibilité de travailler dans un autre cadre. Un ESAT vise à l’intégration des personnes via le travail. L’orientation vers un ESAT est décidée par la MDPH et concerne des personnes âgées de 20 ans au moins (exceptionnellement de 16 ans), ayant une capacité de travail inférieure à 1/3 de la capacité de travail d’une personne valide ou ayant besoin d’un ou plusieurs soutiens médicaux, éducatifs, sociaux ou psychologiques.

Deux ESAT sont implantés à Vitry : l’ESAT Jacques-Henry et l’ESAT de la fondation des Amis de l’atelier.

Page publiée le 7 août 2014 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer