Scolarité en établissement socio-médical

guide-08© Alexandre Bonnemaison

Seule la MDPH peut proposer une orientation vers des établissements médico-sociaux.

  • Instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques (Itep)

Ces structures médico-sociales accueillent des enfants et adolescents qui présentent des difficultés psychologiques dont l’expression perturbe la socialisation et l’accès aux apprentissages. Elles conjuguent soins thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques. L’accueil se fait en internat ou demi-pension. L’enseignement est dispensé soit au sein de l’établissement lui-même par des enseignants spécialisés, soit en scolarisation à temps partiel dans des classes banales ou spécialisées, d’établissements scolaires proches, avec l’appui des professionnels de l’Itep.

Un Itep, Le Coteau, est implanté à Vitry. Il propose une prise en charge en Sessad (Service d’éducation spécialisée et de soins à domicile) et permet dans le cadre du Centre d’accueil familial spécialisé (CAFS) d’accueillir des enfants en situation psychologique et familiale difficile. La prise en charge est mise en oeuvre par l’équipe pluridisciplinaire dans le cadre d’un accueil en familles, assuré par des assistants maternels agréés.

  • Instituts médico-éducatifs (IME)

Ils accueillent des enfants et adolescents atteints de déficience à prédominance intellectuelle et dispensent un enseignement prenant en compte les aspects psychologiques et psychopathologiques. Les tranches d’âge varient selon les établissements.

Un IME est installé à Vitry : l’IME Suzanne-Brunel.

  • Instituts médico-professionnels (Impro)

Ils accueillent les enfants en situation de handicap mental de 14 à 20 ans, dans l’objectif d’un apprentissage professionnel ou préprofessionnel.

Un Impro est implanté à Vitry : l’Impro Suzanne-Brunel.

Page publiée le 7 août 2014 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer