Logement

Demande de logement social, adaptation du logement aux besoins, maintien à domicile ou intégration dans un établissement adapté, la MDPH et la direction de l’Habitat de la ville sont les interlocuteurs privilégiés pour les questions concernant le logement.

HANDIlogement2

La demande de logement

Dans le cadre du programme local de l’habitat intercommunal (PLHI) adopté en 2016, une attention particulière a été portée pour répondre aux besoins spécifiques en matière de logement : la construction de 4 500 logements neufs d’ici 2022, comprenant des logements adaptés et une amélioration de l’accessibilité du cadre bâti.

L’enregistrement d’une demande de logement est unique et régionale. Elle se fait à la direction de l’Habitat de la ville par le dépôt d’un dossier de demande ou sur Internet via le portail en ligne du ministère du Logement.

> Créer un demande de logement social

> Suivre sa demande de logement social

Un document complémentaire est à remplir par les personnes en situation de handicap afin que leurs besoins soient pris en compte.

Retrait et dépôt du dossier (demande, renouvellement et changement)
Direction de l’Habitat
01 46 82 82 55

Le besoin d'adaptation du logement

POUR LES LOCATAIRES

La personne en situation de handicap doit en premier lieu contacter son bailleur. Après accord de celui-ci, elle peut solliciter la MDPH où un conseiller la recevra afin de détailler les démarches nécessaires à la réalisation de son projet. L’équipe de la MDPH établit, après évaluation, un cahier des charges des besoins d’adaptation du logement et soumet des solutions techniques et financières.

Les frais engendrés par les travaux peuvent être à votre charge, mais des aides financières peuvent vous être accordées. Pour les locataires du parc social, certains travaux d’adaptation peuvent être intégralement pris en charge par leur bailleur social.

POUR LES PROPRIETAIRES

Pour les travaux d’accessibilité d’un immeuble ou l’adaptation d’un logement privé l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) apporte son aide dans la constitu49 tion des dossiers et son soutien financier. Les propriétaires peuvent bénéficier, sous certaines conditions, de subventions de l’ANAH.

ANAH94
01 49 80 22 00

POUR LES PERSONNES RESIDANT PARTIELLEMENT EN ETABLISSEMENTS

Pour les personnes qui résident dans un établissement spécialisé, mais qui souhaiteraient réaliser des travaux d’aménagement de leur résidence principale, les conditions sont similaires, à condition que la personne retourne au moins trente jours par an à son domicile.

Les hébergements adaptés

La ville compte plusieurs structures d’hébergement spécialisé accessibles sur orientation de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). L’orientation vers une structure d’hébergement dépend du degré d’autonomie de la personne en situation de handicap et des prestations souhaitées.

  • Quatre types de structures d’hébergement existent :

les foyers d’hébergement de travailleurs en situation de handicap assurent l’hébergement des personnes adultes en situation de handicap qui exercent une activité pendant la journée, en milieu ordinaire, dans un établissement ou un service d’aide par le travail (ESAT) ou dans une entreprise adaptée. Selon les foyers, il peut s’agir de personnes handicapées physiques ou mentales. Ils peuvent prendre des formes diverses et laisser plus ou moins de place à l’autonomie sociale.

les foyers de vie ou occupationnels proposent des activités ludiques, éducatives, artistiques adaptées à des adultes en situation de handicap ayant une certaine autonomie, mais qui ne sont pas aptes à exercer un travail productif, même en milieu protégé (y compris en ESAT).

les foyers d’accueil médicalisés (FAM) accueillent des adultes lourdement handicapés souffrant de déficiences physique ou psychique ou atteintes de handicaps associés ayant besoin de l’assistance d’une tierce personne pour effectuer les actes essentiels de la vie courante ou d’un suivi médical régulier.

les maisons d’accueil spécialisées (MAS) proposent un hébergement permanent à des adultes handicapés en situation de grande dépendance, ayant besoin d’une aide humaine et technique permanente, proche et individualisée.

  • À Vitry-sur-Seine, 3 établissements sont présents :

Le foyer d’hébergement des travailleurs en situation de handicap, la résidence Les Cèdres, géré par la fondation Les Amis de l’Atelier, accueille des adultes (plus de 20 ans) travaillant en ESAT, atteints de déficiences motrices, mentales ou intellectuelles, avec ou sans troubles associés.

La résidence La Bruyère, gérée par la fondation des Amis de l’Atelier, accueille des personnes suivies par le SAMSAH/SAVS et les accompagne dans le quotidien.

La maison d’accueil spécialisée (MAS) Anne-et-René-Potier, gérée par l’association ETAI, accueille des personnes de plus de 18 ans en situation de polyhandicap dont le niveau important de dépendance nécessite un accompagnement aux actes essentiels de la vie quotidienne et dont l’état nécessite une surveillance médicale et des soins constants.

Page publiée le 7 décembre 2010 - Mise à jour le 28 mars 2019

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer