Les Ardoines : pont-paysage à l'horizon

Publiée le 01 mars 2019 - Mise à jour le 05 mars 2019

19-02-20-chantier pont des Ardoines-SL 1 Le chantier du pont des Ardoines, le long des lignes de chemin de fer de la gare de Vitry.© Sylvain Lefeuvre

Le chantier du pont-paysage des Ardoines se met en branle... Un gigantesque ouvrage à l'image du quartier, en pleine transformation, qui reliera Vitry au reste du territoire.

Il s'élancera sur 160 mètres au-dessus du réseau ferroviaire à proximité de la gare des Ardoines et connectera le quartier en pleine métamorphose avec le reste du territoire.

Ouvrage remarquable, le futur pont-paysage, large de près de 30 mètres, accueillera une voie de circulation automobile à double sens, un couloir de bus en site propre, une piste cyclable, deux voies piétonnes agrémentées de bancs et d'une abondante végétation pour la promenade et la détente.

Il desservira le futur pôle de transports regroupant le RER C, la ligne 15 du Grand Paris Express, le bus TZen 5 et un ensemble de lignes de bus actuelles et nouvelles, faisant passer le trafic journalier de la gare de 10 000 à 100 000 voyageurs !

D'un coût d'une cinquantaine de millions d'euros, le pont devrait être achevé en 2022 et améliorer grandement la circulation inter-banlieue.

Le chantier, colossal, nécessite d'importants travaux de voirie, dont le rehaussement des rues Léon-Geffroy et du Bel-Air. Il s'agit de créer une rampe d'accès assez douce jusqu'au tablier du pont. Une déviation devra être mise en place en mai qui permettra de maintenir la circulation jusqu'à l'A86. Les accès à la gare et son parking seront maintenus pendant toute la durée des travaux, jusqu'en 2022.

À proximité, le secteur Descartes verra, d'ici 2023, la construction de 870 nouveaux logements, l'extension du groupe scolaire Blaise-Pascal et l'ouverture sur 36 000 mètres carrés de l'hôtel logistique Sogaris, avec des activités économiques diversifiées et 6 000 mètres carrés de toits végétalisés dédiés à l'agriculture urbaine.

Claire Prieur

 
  • Elbaz le 05/05/2019 à 15:55

    Dommage qu’il n’aille pas jusqu’à franchir aussi la Seine de manière à permettre aux habitants de l’autre rive d’accéder plus facilement à tous ces transports mais aussi à désengorger les autres ponts de banlieue franchissant la SeineLire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires