SOS rentrée

Portrait Sidali Zouak SOS rentree© Cyril Ananiguian

Publiée le 02 juillet 2019 - Mise à jour le 20 août 2019

SOS Rentrée, dispositif du département qui épaule collégiens, lycéens et étudiants sans affectation, est ouvert tout l’été. Rencontre avec Sidali Zouak, coordinateur du dispositif.

  • Comment s'annonce cette période d'affectation ?

Pour les bacheliers devenant étudiants, on attend les résultats du bac. Un gros taux de réussite signifiera des difficultés, car il n'est pas prévu plus de places dans les facultés et dans les lycées pour la filière BTS.

  • Des jeunes ont-ils déjà demandé du soutien ?

Oui, quelque-uns chaque semaine depuis mi-mai, inquiets de voir leurs voeux refusés ou en liste d'attente sur la plateforme internet Parcoursup. Jusqu'au 19 juillet, fin de la première phase pour l'admission aux voeux, il faut regarder chaque jour leur traitement sur son compte Parcoursup. Une jeune fille qui ne l'a pas fait pendant deux jours m'a expliqué que c'était trop tard : elle avait raté une admission à valider rapidement... La seconde phase, dite complémentaire, celle où les universités proposent des places vacantes sans connexion avec les voeux initiaux, commence la dernière semaine d'août. Mais il ne faut pas lâcher sur ses voeux pour autant !

  • Que faire concrètement ?

Je recommande de venir me voir. Si la proposition ne convient pas, il faut, dès maintenant, repérer ce que l'on souhaite, les lycées pour les BTS ou les facs, préparer sa lettre de candidature et ses relevés de notes. À la rentrée, il faudra faire du porte à porte. Pour les collégiens et lycéens sans affectation (en raison de déménagement, changement de filière, redoublement...) nous pouvons aussi donner des conseils, faire un point sur l'action à mener, notamment comment faire valoir ses droits. Deux autres ressources pour les jeunes : au CIO d'Ivry pour les collégiens et auprès de la DASEN de l'académie de Créteil pour les lycéens. L'an passé, 70 % des 36 dossiers ouverts ont été solutionnés.

Le dispositif SOS Rentrée accompagne les jeunes de 15 à 25 ans, sans affectation scolaire, grâce à ses actions auprès de l'Éducation nationale, du collège à l'université. Ce dispositif départemental, créé en 1988 et relayé par le service municipal de la Jeunesse à Vitry, est prêt à vous recevoir tout l'été et cela jusqu'au mois de septembre. Pour plus d'efficacité, apportez l'ensemble des documents qui pourront aider au règlement de votre situation, notamment vos bulletins scolaires.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires

plus d'infos

SOS Rentrée
Service municipal de la Jeunesse
2, place Saint-Just
01 55 53 21 40