Boîte d’aiguillage du métro aux Ardoines

La cavité qui recevra la boîte d'aiguillage du Grand Paris Express est creusée.

Publiée le 25 novembre 2019 - Mise à jour le 26 novembre 2019

La cavité qui recevra la boîte d'aiguillage du Grand Paris Express est creusée. En janvier, une des parois sera percée par le tunnelier en provenance des Ardoines.

La descente par l’escalier métallique a de quoi donner le vertige. Ici, c’est l’un des chantiers de la ligne 15, sur le terrain du Centre technique municipal, rue du Bel-Air. Une cavité profonde de 30 mètres, longue de 70 mètres, qui deviendra la boîte d’aiguillage nécessaire entre le réseau des usagers et le site de maintenance des infrastructures.

Une fois au fond, on pense aux milliers de tonnes de terre excavées, au béton déployé pour créer les parois et les fondations. Celles-ci plongent jusqu’à 57 mètres, soit la hauteur d’un immeuble de 20 étages !

“On ne pensait pas que là, tout près de nous, l’ouvrage était aussi immense”, remarque un des agents du CTM lors d’une visite qui leur a été réservée le 18 novembre.

En janvier, une des parois sera percée par le tunnelier en provenance des Ardoines. À l’opposé, deux tunnels seront ensuite creusés, l’un pour permettre au futur métro du Grand Paris Express de poursuivre jusqu’à Vitry-Centre, et l’autre pour former une boucle destinée à la maintenance.

Naï Asmar

 
  • EME le 05/12/2019 à 01:35

    bonjours les augmentations de loyer et la circulation des pb a venirLire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires