Numériscope : vision d’artiste

Publiée le 10 décembre 2019 - Mise à jour le 18 décembre 2019

La borne Timescope à l’angle de la rue Edouard-Tremblay et de l’avenue Maximilien-Robespierre. © Sylvain Lefeuvre

La ville

Grand Paris Express

Dans le cadre de sa programmation artistique et culturelle, le projet Numériscope de la Société du Grand-Paris révèle les talents de la jeune création numérique et raconte les transformations du Grand Paris. Les œuvres numériques des lauréats sont diffusées aux abords des chantiers des futures gares du Grand Paris Express grâce à des bornes de réalité virtuelle.

Intégrée à une borne de réalité virtuelle Timescope et "sous la forme de courtes vidéos 360°, les œuvres racontent les transformations des quartiers, interprètent artistiquement les territoires et leurs mutations dans le cadre de l’arrivée du nouveau métro. Chacune des œuvres est installée au plus proche des chantiers et accessible librement au public. Les passants peuvent ainsi voir en réalité virtuelle une vision d’artiste de l’évolution de leur quartier" explique la Société du Grand-Paris.

12 oeuvres à 360° pour 12 territoire

Pensées à partir des maquettes 3D des gares du nouveau métro, ces œuvres prennent la forme de mini-fictions virtuelles et mettent en valeur les spécificités propres de chaque territoire, ainsi que de l’environnement des futures gares du Grand Paris Express.

Le timescope vitriot a été installé le 22 novembre à l’angle de la rue Edouard-Tremblay et de l’avenue Maximilien-Robespierre. C'est l'oeuvre de l’artiste Wei-Hsuan Huang "Lumière et poussière dans les chambres" qui met en valeur l’environnement à proximité de la gare du centre-ville.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner le premier caractère et les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires

plus d'infos

La Société du Grand-Paris

Wei-Hsuan Huang est né en 1989 à Kaohsiung. Wei a obtenu sa maîtrise en beaux-arts à l'Université nationale des arts de Taipei en 2012. Il vit et travaille actuellement à Taipei, à Taiwan. Son travail, dans lequel il consacre une grande attention aux méthodes utilisées pour produire et interpréter des images en mouvement, s’applique à différents supports, y compris la conception de vidéos et de projections. Il cherche à créer une conversation entre audiovisuel et projection, dans le but de déclencher l'imagination du public. Il a reçu le prix du Knight of Illumination Awards (2018) avec Very Mainstream Studio.