Relais assistantes maternelles

Publiée le 08 octobre 2021 - Mise à jour le 12 octobre 2021

Le 9 octobre, un forum de rencontre parents-assistantes maternelles organisé par le relais assistantes maternelles a permis aux parents de s’informer sur les spécificités de ce mode d’accueil, d’obtenir une présentation des démarches à effectuer et des aides financières possibles, et d’échanger avec des professionnelles.

Qu'est ce qu'un RAM ?

Lieu dédié aux parents de jeunes enfants et aux assistantes maternelles, le RAM organise des activités pour les 0-3 ans, des échanges professionnels, de l’accompagnement et facilite leurs démarches. À l’intérieur de l’espace où pétillent les couleurs vives, Stéphanie, responsable du relais assistantes maternelles (RAM) en centre-ville, assure la visite des lieux. “Les salles sont organisées par niveau d’âge, même si les enfants sont libres d’évoluer au gré de leurs envies entre les différentes activités”, commente-t-elle.

Activités pour les 0-3 ans

Chaque jour, le RAM central accueille en matinée un groupe de six assistantes maternelles accompagnées des enfants dont elles ont la charge. Parmi elles, ce mardi de septembre, Sarah est venue du Port-à-l’Anglais pour que les enfants puissent jouer en petit groupe. “Ici, ils se socialisent en douceur”, sourit la jeune femme, qui garde deux enfants depuis l’obtention de son agrément. Pour se rapprocher des assistantes maternelles à travers la ville, un RAM mobile organise des accueils-jeux sur trois sites : à la ludothèque des P’tits Loups quartier Balzac, au centre de loisirs maternels Rousseau au Plateau et au centre de loisirs maternels Cachin au Coteau-Malassis.

Un lieu de partage d'expérience

Pendant que les petits jouent ou sont occupés dans la salle de motricité, les assistantes maternelles échangent entre elles, tout en les surveillant attentivement. Le soir, lorsque les parents ont récupéré leur enfant, elles se retrouvent régulièrement au RAM central pour assister à des temps festifs, des réunions thématiques et des formations en présence, par exemple, de psychologues et psychomotriciennes. Autant d’occasions d’apprendre et de partager leur expérience.

“Pour ces professionnelles qui exercent à leur domicile, pouvoir se retrouver est essentiel, elles sortent, partagent leur quotidien et s’échangent même des astuces”, explique Stéphanie.

Un interlocuteur privilégié avec les familles

Des conseils, les parents en quête d’un mode d’accueil pour leur enfant peuvent eux aussi en trouver en franchissant la porte. Pour les aider, la structure diffuse la liste des disponibilités des différentes assistantes maternelles exerçant à travers la ville et des modèles de contrat pour faciliter les démarches employeur auxquelles ils sont rarement habitués. Paperasse, gestion des horaires et des rémunérations, spécificités relatives à l’éducation souhaitée, préparation du premier appel… Le RAM sert d’interlocuteur privilégié pour y voir plus clair et apaiser les appréhensions des uns et des autres.

Comme le résume Stéphanie, “tout est fait pour faciliter les relations entre parents et assistantes maternelles”. Parce que, in fine, un objectif prime : garantir aux enfants un accueil serein.

Majda Abdellah

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires