Scanland

Thèmes : SOULERIN Olivier

  • Année : 2008
  • Technique : 30 x 30 cm - Acrylique sur tissu rayé

Entre peintures et sculptures, les pièces d’olivier Soulerin s’insèrent subtilement dans l’espace : elles filent le long d’un mur, se prolongent par un pan de peinture sur le mur de l’exposition, souvent visible seulement après adaptation de l’oeil à la lumière du lieu. En présentant un diaporama fait d’images considérées comme des notes, Olivier Soulerin dévoile les éléments de sa fabrique visuelle. Dans ses constructions en bois peint, son travail de ligne colorée et de délimitation de l’espace répond comme en négatif aux palissades de Hains, dont les couleurs vives et les dimensions monumentales obturent le plus souvent la vue. Ici les structures sont ouvertes, de façon à ne pas contraindre les trajectoires, à ne pas diriger la vue.

Texte écrit par Marion Daniel à l’occasion de l’exposition Sculpteurs de trottoir.
Autour de Raymond Hains 2
au Quartier à Quimper

Page publiée le 27 mars 2013 - Mise à jour le 24 septembre 2013