Aides sociales

Accueil du public

Accueil physique uniquement sur rendez-vous, pour les motifs suivants : remise de secours d’urgence, aide au remplissage du dossier d’Aide médicale d’État (AME), situation sociale complexe.

Accueil physique sans rendez-vous pour la distribution des chéquiers mobilité du conseil départemental. Attention : pour respecter les gestes barrières, les agents ne pourront pas manipuler vos téléphones portables pour regarder vos justificatifs. Il faudra donc veiller à venir avec vos justificatifs imprimés ou lisibles.

Accueil téléphonique du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Possibilité de joindre le service par mail.

Aide médicale de l’État (AME)

Aucun accueil ou aucune remise de dossiers ne se fait sans rendez-vous préalable.

Les droits à l'AME arrivés à échéance entre le 12 mars et le 31 juillet 2020 sont prolongés de 3 mois automatiquement. Cette prolongation ne donnera pas lieu à la fabrication d’une nouvelle carte : l’ancienne carte continuera de fonctionner auprès des professionnels de santé et des établissements hospitaliers.  

De manière exceptionnelle, les demandes d’AME peuvent être transmises par mail et il n’est pas obligatoire de transmettre une photo, en raison des difficultés à se procurer des photos actuellement.

En raison de la réduction du nombre de personnes accueillies au sein du service, la priorité est actuellement donnée :

  • aux premières demandes,
  • aux personnes dont les droits ont expiré avant le 12 mars,
  • aux personnes dont les droits vont expirer avant le 30 juin.

Pour toute demande de dossier, de conseils ou de rendez-vous :
appeler le CCAS au 01 46 82 80 00, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
ou envoyez un mail, en indiquant vos coordonnées (nom, prénom, numéro de téléphone) et votre situation (1re demande, renouvellement, date d’expiration de votre carte).

Aides à l’énergie

L’instruction des aides à l’énergie du département (EDF, Engie, Veolia) a repris à distance. Pour toute demande, veuillez appeler le secteur Aides sociales légales, par l’intermédiaire du CCAS, au 01 46 82 80 00, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.

Vous pouvez également transmettre vos justificatifs par mail :

  • facture d’énergie (EDF, Engie, Veolia),
  • carte d’identité,
  • ressources (salaire, prestations CAF, pension de retraite ou d’invalidité, etc.),
  • composition familiale.

Les conditions pour bénéficier de cette aide sont disponibles sur le site du conseil départemental.

Énergie : informations utiles

La trêve hivernale a été prolongée jusqu’au 10 juillet. Jusqu’à cette date, votre fournisseur d’énergie ne peut pas couper votre électricité ou votre gaz, même en cas de dettes de votre part. Les fournisseurs peuvent procéder à des réductions de puissance, sauf si vous êtes bénéficiaire du chèque énergie.

Attention : le prolongement de la trêve ne signifie pas que vous ne devez pas payer vos factures : si votre dette est trop importante, les fournisseurs pourront couper votre alimentation en électricité ou en gaz après le 10 juillet.

Le chèque énergie est une aide nominative au paiement des factures d’énergie du logement. Il est envoyé automatiquement aux bénéficiaires qui y ont droit. Il est calculé en fonction des ressources, et varie entre 48€ et 277€ par an. Les chèques énergie délivrés en 2019 sont valables jusqu’au 23 septembre 2020. Les chèques énergie de 2020 sont actuellement distribués.

Pour vérifier votre éligibilité ou pour les utiliser, rendez-vous sur le site du gouvernement. Le service Accès aux droits et solidarité est également à votre disposition pour toute aide à l’utilisation, par téléphone ou par mail.

Certains fournisseurs ont proposé des aides spécifiques. Par exemple, Engie offre deux mois d’abonnement d’électricité aux clients fragiles (chèque énergie, aide FSH…) ayant un contrat actif au 30 avril 2020, tandis qu'EDF s'est engagé à suspendre toutes ses pénalités de retard de paiement et de coupure d'électricité et/ou de gaz jusqu'au 1er septembre 2020 (au-delà de la trêve hivernale donc).

  

Chéquiers mobilité

L’aide du département a été suspendue en mars et en avril, et reprend désormais. Attention : elle n’est pas rétroactive.

Qu’est-ce que c’est ?
Le chéquier mobilité permet de vous déplacer dans les transports en commun d’Île-de-France pour mener vos recherches ou réaliser des entretiens professionnels par exemple. Il est composé de 9 chèques de 8 euros, pour une valeur totale de 72€.

Pour qui ?

  • Cette aide concerne uniquement les allocataires de Pôle emploi qui résident en Val-de-Marne.
  • Entre 18 ans et jusqu’à la veille de vos 25 ans : vous devez être inscrit ou inscrite depuis au moins 1 mois à Pôle emploi et ne percevoir aucune indemnité.
  • Pour les 25 ans et plus : vous devez être inscrit ou inscrite à Pôle emploi et percevoir l’Allocation de retour à l’emploi, dite aussi ARE, depuis au moins 21 jours.

Cette allocation ne doit pas dépasser 31€ nets par jour.

Comment ?

  • Vous pouvez venir demander vos chéquiers mobilité à l’accueil du service Accès aux droits et solidarité, entre le 25 mai et le 5 juin, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.
  • Contrairement aux autres aides, il sera possible de venir la demander sans rendez-vous, mais il faudra que vous puissiez présenter l’ensemble des justificatifs auprès des agents, qui ne pourront pas manipuler vos documents ou votre téléphone portable.

Situations sociales complexes

Le service Accès aux droits et solidarité continue de vous accompagner au mieux, par téléphone en priorité, et si besoin lors d’un accueil physique (uniquement sur rendez-vous). Pour toute demande, vous pouvez contacter la Commission de défense des familles au 01 46 82 80 00 ou par mail.

Pour toute demande d’aide financière ou alimentaire, vous pouvez contacter votre travailleur social habituel ou, si vous n’en avez pas, l’Espace départemental des solidarités : 01 46 82 16 17.

Page publiée le 28 avril 2020 - Mise à jour le 04 mai 2020