Tu vois le genre !

8 mars : Journée internationale des droits des femmes


Chaque année, la journée du 8 mars donne l’occasion de faire le point sur la condition féminine. Encore aujourd’hui, les idées des femmes, leur place dans l’espace public, leurs droits à l’école, dans l’entreprise, dans la famille ne sont pas toujours respectés.

À Vitry comme ailleurs, une prise de conscience et un mouvement de lutte contre les inégalités persistantes et pour un meilleur équilibre dans les relations femmes-hommes est à l’œuvre. Dans notre ville, nous avons été à la rencontre de plusieurs femmes actives et engagées dans ce mouvement, et des structures municipales, éducatives, artistiques, sociales qui y contribuent.

Vitry au cœur du respect des droits

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, une série d’initiatives se profile à travers la ville.

« Chaque année, nous mettons en valeur un aspect des luttes féministes. Cette année, il s’agit de faire entendre la force du collectif », explique Estelle-Vanessa Tchienehom Souoguem, coordinatrice des événements aux côtés des directions municipales de la Communication et de la Culture.

Des ateliers d’écriture et des scènes ouvertes dédiées au rap féminin et à l’idée de sororité (solidarité féminine) seront animés au SUB par l’association La Souterraine du 1er au 4 mars. Plusieurs projections de films sont proposées aux 3 Cinés Robespierre. L’occasion de découvrir, entre autres, Sonita, un long-métrage germano-iranien, ou Hava, Maryam, Ayesha, une réalisation irano-afghane.

Soirée Tu vois le genre !

Rendez-vous le vendredi 11 mars au Kilowatt pour la soirée Tu vois le genre !

Cette année, ce concours d’écriture a démarré mi-décembre sur le thème Unissons nos voix, inspiré de la chanson Frangines d’Anne Sylvestre. Textes, images, photos, vidéos… il était ouvert à toutes les formes d’écritures. Une grande soirée festive, théâtrale et musicale permettra de découvrir les lauréats en présence des membres du jury : les conseillères municipales respectivement déléguées à la Lutte contre les discriminations et à l’Accessibilité pour tous, Maeva Durand et Béatrice Buchoux, l’adjointe au maire déléguée aux Dynamiques familiales, Isabelle Ougier, la bibliothécaire, Véronique Sirdey, l’artiste, Madame T, et un représentant de l’association Livres en luttes.

Programme détaillé

Du 1er mars au 4 mars, Ateliers rap féminin tous niveaux

de 14h à 17h, Ateliers rap féminin tous niveaux, animés par les rappeuses du collectif GO GO GO (porté par l’association La souterraine). Gratuit.
Inscription en envoyant un message sur instagram : @letsgogogo__ ou par email : ouf@souterraine.biz

Vendredi 4 mars à 19h, scène ouverte pour les jeunes rappeuses des ateliers suivie des concerts solos de 3 membres de GO GO GO, avec Turtle White, Yelsha, Inayat et Dj Kelyboy. Entrée : 5€

Au SUB
2, place Saint-Just
Tél. : 01 46 82 81 56

Samedi 5 mars à 14h, Ciné-rencontre

Ciné-rencontre, projection du film Sonita, grand prix du jury et prix du public au festival du film de Sundance, suivie d’une rencontre avec Fara C., chroniqueuse culturelle pour les musiques actuelles, et Emane, jeune artiste de la scène rennaise.

3 Cinés Robespierre
19, av. Robespierre
Tél. : 01 46 82 51 12

Dimanche 6 mars à partir de 18h30, femmes actrices du monde de la création

"Les femmes, actrices du monde de la création", défilé de mode sur glace, débat, en présence de Maé-Bérénice Méité, patineuse artistique ; Mariame Touré, avocate spécialisée dans les droits des femmes ; Bouchera Azzouz, auteure ; Lynda, chanteuse.

Sur inscription
 

Patinoire municipale
37, rue Ampère

Mardi 8 mars à 20h, Cinéville

Cinéville, projection d’Hava, Maryam, Ayesha de Sahraa Karimi suivie d’un débat.
Avec Femmes solidaires. Tarif unique : 5€

3 Cinés Robespierre
19, av. Robespierre
Tél. : 01 46 82 51 12

Du 8 au 31 mars, exposition photographique

Exposition photographique de Nancy-Wangue Moussissa. Jeune photographe étudiante à Sciences Po, engagée dans les mobilisations féminines d’aujourd'hui. À découvrir, des portraits de sa mère « Infirmière, au cœur de la crise », qui nous plonge au cœur de l'épidémie de  covid 19, mais aussi des portraits de femmes geeks qu’elle a rencontrées. Entrée libre.
Vernissage : le jeudi 31 mars de 18h à 20h.

Maison de la jeunesse
place Saint-Just

Du 9 au 15 mars, projection de films féministes

Projections de films féministes Debout les femmes ! de François Ruffin et Gilles Perret ; L’Événement d’Audrey Diwan ; Nudo Mixteco : trois destins de femmes d’Ángeles Cruz ; Vous ne désirez que moi de Claire Simon.

3 Cinés Robespierre
19, av. Robespierre
Tél. : 01 46 82 51 12

Jeudi 10 mars, à 12h, échange : Les métiers féminins précarisés : pas de fatalité !

"Les métiers féminins précarisés : pas de fatalité !", temps d’échanges avec la sociologue Christelle Avril, auteure du livre « Les aides à domicile. Un autre monde populaire ».

Hôtel de ville
2, avenue Youri-Gagarine

Vendredi 11 mars à 19h, soirée festive « Tu vois le genre ! »

Soirée festive « Tu vois le genre ! » avec remise des prix du concours d’écriture et concerts. Entrée libre.

  • 19h-20h45 : remise des prix du concours entrecoupée des mises en mots par Les Marlins, performance hip-hop (stagiaires des ateliers animés par le collectif GO GO GO) et BMX (performances d'acrobatie au féminin).
  • 21h-21h40 : Plateau hip-hop La souterraine avec les MC Yelsha, Turtle White, Inayat / la Dj Kelyboy et la Vj Loup Blaster.
  • 21h45-22h45 : Dope Saint Jude, rappeuse sud-africaine, militante féministe et queer.
  • 23h-00h30 : Dj Foxybee.

au Kilowatt
18, rue des Fusillés

Samedi 12 mars à 20h, Surprise partie

Surprise partie, concert proposée par Les Ami·e·s de la voisine, association vitriote. Avec Foune Curry, trio punk ; Carte Contact, pop garage/pop collage ; My dog’s a bear et leurs chansons de dépression, de rage, de rêveries et de cauchemars. Entrée : 5€

Au SUB
2, place Saint-Just
Tél. : 01 46 82 81 56