1% culturel, une nouvelle oeuvre à Balzac

Ghyslain Bertholon, lauréat du 1% culturel pour sa création Ghyslain Bertholon, lauréat du 1% culturel pour sa création "Paloma". © Droits réservés

Cadre de vie

Publiée le 18 mars 2014

La construction des deux crèches, Olympe-de-Gouges et Elsa-Triolet, dans le quartier Balzac sera accompagnée par la création d’une oeuvre d’art : "Paloma". Rencontre avec l'artiste Ghyslain Bertholon.

Vous êtes lauréat du 1 % culturel des crèches Olympe-de-Gouges et Elsa-Triolet. Pourquoi avez-vous participé à ce concours ?

Je voudrais tout d’abord faire partager la joie qui est la mienne d’avoir été retenu pour ce concours. L’espace public est l’un de mes terrains de jeux favoris et je réponds régulièrement à ce genre de concours qui propose d’y intégrer des oeuvres d’art. Celui de Vitry m’a particulièrement inspiré, car il accompagne le vaste élan de rénovation du quartier Balzac. Son aspect participatif, le fait que les enfants puissent s’en emparer, m’ont aussi séduit.

Votre oeuvre sera implantée dans le square à proximité des crèches. Est-ce la place de l’art ?

La place de l’art est partout ! Et plus encore à proximité des établissements qui accueillent les citoyens de demain que sont nos enfants (je suis papa de deux enfants). J’aime à rappeler que la création contemporaine s’adresse à tous, que l’on parle de spectacle vivant ou d’art visuel. Quant à la sculpture qui sera installée square Balzac, elle est naturellement offerte au regard des usagers du parc et aux habitants de Balzac, mais aussi aux personnes extérieures au quartier. Le quartier Balzac s’ouvre aux autres et à l’avenir, je suis heureux d’être de l’aventure !

Simulation, in-situ, de "Paloma", oeuvre réalisée l'artiste Ghyslain Bertholon.Simulation, in-situ, de Ghyslain Bertholon© Droits réservés
Simulation, in-situ de l'oeuvre "Paloma" © Ghyslain Bertholon

En quoi la spécificité de Vitry a-t-elle inspiré votre travail ?

Cette sculpture est une création in situ, elle est née à Vitry et pour Vitry. Petite bulle poétique, "Paloma" met en scène un enfant allongé sur le dos d’un oiseau. L’oiseau semble démesuré. Il est en fait à l’échelle des rêves de l’enfant.

Propos recueillis par Nathanaël Uhl.

 
  • VERDIER le 19/03/2014 à 09:02

    De la tendresse, des couleurs vives ou en douceur aux formes arrondies ! Ca offre du paisible dans nos cités et je vous en remercie !Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • J
  • T
  • Z
  • P
  • H
  • A
  • 5
  • Q

*Champs obligatoires

plus d'infos

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer