26 mai : tous les Européens votent

Samantha Biolcati, Vitriote d’origine italienne explique son attachement à l’idée de l’Europe.Samantha Biolcati, Vitriote d’origine italienne explique son attachement à l’idée de l’Europe.© Christiane Grave

Publiée le 07 mai 2019

Le 26 mai 2019, les Européens éliront leurs représentants au Parlement européen, lors des élections européennes. Samantha Biolcati, Vitriote d’origine italienne, explique son attachement à l’idée de l’Europe.

  • Vous êtes Italienne, quand êtes-vous arrivée en France ?

Je suis venue en 1999-2000, c’est là que j’ai découvert la France et appris le français. Ensuite, grâce au programme Erasmus, je suis entrée à la Sorbonne pour faire des études d’histoire. Ce programme européen permet un partenariat entre les universités, donc, étudiante à Venise, j’ai pu continuer mes études à Paris. Mes parents étant de condition modeste, j’ai obtenu une bourse. Je n’aurais pas pu faire ces études sans ce programme. J’ai rencontré mon compagnon en 2006 et, là, j’ai décidé de m’installer définitivement en France.

  • Vous êtes donc très attachée à l’Europe ?

Oui, mais l’Europe telle qu’elle est aujourd’hui ne me plaît pas du tout, c’est un nivellement par le bas, et beaucoup de pays se replient sur eux-mêmes. La France a accueilli les Italiens, les Espagnols, les Portugais lorsqu’ils ont connu des difficultés dans leur pays. Ce qui a été fait par la France à cette époque, j’aimerais que l’Europe le fasse de la même manière en accueillant ceux qui fuient les guerres et la misère.

  • Irez-vous voter le 26 mai aux élections européennes ?

Oui, parce que j’ai le droit de voter en tant que ressortissante de l’Union européenne et parce que l’idée de l’Europe est magnifique. Il faut développer les partenariats économiques, culturels, comme Erasmus, et arrêter de ne penser qu’à l’argent. L’Italie comme la France sont des pays fondateurs, avec le traité de Rome en 1958. Il faut plus de solidarité et élever le niveau de vie de tous les Européens modestes.

Propos recueillis par Christiane Grave

26 mai 2019 : élections des représentants au Parlement européen

Pour la législature 2019-2024, 79 représentants au Parlement européen seront élus en France à la représentation proportionnelle, sans panachage ni vote préférentiel, dans une circonscription électorale unique. Les candidats constituent donc des listes nationales pour l’ensemble du territoire de la République.

  • Les sièges sont répartis entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés, à la représentation proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne.
  • Les sièges sont attribués aux candidats d'après l'ordre de présentation sur chaque liste.

> En savoir plus sur le site du ministère de l'Intérieur

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • Z
  • 6
  • M
  • P
  • 3
  • G
  • S
  • W

*Champs obligatoires

plus d'infos

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer