ASTV : courir pour l'indépendance du peuple sahraoui

120-territoriaux de vitry saidLes coureurs de l'ASTV et Saïd Omouri, élu au sport.© Alain Ouannès

Publiée le 05 mars 2018 - Mise à jour le 06 mars 2018

Quatre coureurs de l’ASTV se sont mesurés au désert du Sahara par solidarité. Partis en délégation avec des élus au Sahara occidental, ils ont vécu une expérience exceptionnelle. Retour en images.

“42 km 195 de course dans le Sahara, je ne l’oublierai jamais ! Il y a le désert sans fin, des dunes et des cailloux, et aussi des gens dans les villages qui font les you-you, ça vous prend aux tripes.” Frédéric Petit, membre de l’Association sportive des territoriaux de Vitry (ex ASCV communaux), est encore ému.

Fin février, pour la première fois, quatre sportifs de Vitry ont couru la 18e édition du Sahara Marathon, accompagnant la délégation d’élus entre Maroc et Mauritanie pour faire reconnaître l’État du Sahara occidental.

L’initiative sportive enrichit les actions menées par la ville depuis quarante ans pour les enfants sahraouis, qui amènent des familles vitrotes à les héberger l’été. La plupart des coureurs de l’ASTV ont aussi découvert plus en détail la cause sahraouie. “Ils ont des conditions de vie difficiles avec le manque d’eau”, confie Farid Gheddouche, frappé par le camp de réfugiés de Smara, dans le sud algérien, où 50 000 personnes vivent sous des toiles et des maisons en pisé.

“C’était humainement intense, ajoute Cindy Gambart. On a été reçu par des gens qui, malgré la précarité, étaient d’une gentillesse hallucinante.”

Quant à la course, l’expérience fut épuisante : chaleur, tempête de sable, les pieds qui s’enfoncent dans le sable… “Mais quelle fierté ! ”

Gwénael le Morzellec

ASTV courir pour l'indépendance du Sahraoui

  • 10-3 marathoniens avant course
    Les marathoniens avant la course.
    © Alain Ouannès
  • 110-une rue ds camp de r  R fugi  R s de smara
    Une rue du camp de réfugiés de Samra.
    © Alain Ouannès
  • 120-territoriaux de vitry said
    Les coureurs de l'ASTV et Saïd Omouri, élu au sport.
    © Alain Ouannès
  • 20-arrivee bruno
    Bruno David, arrivé 8e au Marathon.
    © Alain Ouannès
  • 25-enfants avant ecole
    Des enfants Sahraouis se rendant à l'école.
    © Alain Ouannès
  • 30-arrivee cindy
    Cindy Gambard 4e au semi-marathon.
    © Alain Ouannès
  • 35-famille d accueil preparant le the
    Famille d'accueil Sarahoui préparant le thé.
    © Alain Ouannès
  • 40-arrivee frederic
    Fredéric Petit, arrivé 49e au marathon.
    © Alain Ouannès
  • 45-scene de rue
    scène de rue, scène de vie à Smara.
    © Alain Ouannès
  • 60-femmes fetant victoire du coureur sahraoui
    Liesse autour du coureur Sahraoui.
    © Alain Ouannès
  • 65-en bleu citerne d eau
    Une citerne d'eau.
    © Alain Ouannès
  • 70-sonia et safia
    Les élues Sonia Guénine et Safia Lamraoui à l'arrivée du 5km.
    © Alain Ouannès
  • 80-pompe a essence sahraouie
    La version Sahraouie de la pompe à essence.
    © Alain Ouannès
  • 90-tente refugies
    Une tente de réfugiés Sahraouis au camp de Smara.
    © Alain Ouannès
  • 95-sportifs sahara recompenses
    Les marathoniens récompensés.
    © Alain Ouannès
 
  • Lahcène le 10/03/2018 à 21:41

    Des élus accompagnés d'agents territoriaux se baladent en prenant le prétexte d'un conflit complexe qui les dépassent complètement et auquel visiblement ils n'y connaissent rien... Encore une fois, la municipalité dilapide l'argent public...Que viennent faire des fonctionnaires dans une ...Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • 8
  • 4
  • C
  • E
  • Z
  • W
  • U
  • 1

*Champs obligatoires

plus d'infos

L'ASTV

Marathon :
Bruno David 8e,
Farid Gheddouche 29e,
Fred Petit 49e.

Semi-marathon :
Cindy Gambard 4e feminine.

Saïd Omouri, élu au sport, a participé au 10km,

les élues Sonia Guénine et Safia Lamraoui au 5km.

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer