Baby-sitting avec le Service municipal de la jeunesse

Laurence Houot, maman de Simon, utilisatrice du dispositif baby-sitting du service municipal de la Jeunesse.Laurence Houot, maman de Simon, utilisatrice du dispositif baby-sitting du service municipal de la Jeunesse.© Sylvain Lefeuvre

Publiée le 22 mars 2013 - Mise à jour le 27 mars 2013

Comment trouver rapidement un baby-sitter ? Grâce au dispositif de mise en relation gratuit du service municipal de la Jeunesse auquel se sont déjà inscrits six parents. Rencontre avec une maman utilisant ce service.

Laurence Houot, maman de Simon, utilisatrice du dispositif baby-sitting du service de la Jeunesse

Comment avez-vous découvert le dispositif ?
La maman d’un copain de mon fils, Simon, 8 ans, m’en a parlé et j’en parle autour de moi dès que j’en ai l’occasion. C’est tellement pratique ! Dommage qu’il soit méconnu.

Quel est l’intérêt du dispositif ?
Cela fait gagner du temps. On est mis en contact avec un volant de jeunes qui peuvent être exactement la personne qu’il vous faut : à côté de chez vous et disponible. Auparavant, quand une baby-sitter habituelle me lâchait, c’était la panique, je devais me remettre à chercher quelqu’un. C’était beaucoup de boulot. Remettre une annonce à la boulangerie, regarder les sites internet, prendre les contacts et rendez-vous pour rencontrer les personnes, les choisir… Et puis ce système, c’est très rassurant.

Avec le dispositif comment cela se passe-t-il ?
Leïla qui se charge du dispositif à la mairie débroussaille bien le terrain par un travail rationnel. Elle a déjà rempli une fiche sur l’expérience du candidat qu’elle a rencontré pour cela et aussi sur ses disponibilités (le soir occasionnellement ou régulièrement après l’école par exemple), ses motivations. Elle leur donne même des éléments de formations. Moi-même, de mon côté j’ai dû m’inscrire et donner des informations. J’ai pu rapidement trouver une personne, Guillaume, un étudiant de 20 ans. Il a les clés de la maison, va chercher mon fils à l’école deux fois par semaine au minimum, l’amène à ses activités ou lui fait faire ses devoirs, lui donne aussi parfois son bain ou le fait manger. Et l’on fixe librement le tarif du service.


Propos recueillis par Gwénaël le Morzellec

 
  • DavLeMag le 27/03/2013 à 13:45

    Merci pour votre réponse. Effectivement, il semble logique que la demande de casier judiciaire incombe à la famille si elle le juge nécessaire. Cordialement,Lire la suite

  • webmaster le 27/03/2013 à 12:26

    Pas de demande de casier judiciaire. Les jeunes baby-sitter sont âgés entre 16 et 25 ans et peuvent garder vos enfants âgés à partir de 6 ans. Je vous invite à télécharger les chartes d'utilisation du service que chaque famille et jeune doit signer.Lire la suite

  • DavLeMag le 27/03/2013 à 10:47

    Bonjour, initiative intéressante. Il y a t'-il un contrôle de casier judiciaire par le service municipal ? Merci. Cordialement,Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • J
  • 2
  • X
  • U
  • Z
  • 3
  • H
  • B

*Champs obligatoires

plus d'infos

Le dispositf est ouvert aux jeunes âgés de 16 à 25 ans et aux parents dont les enfants sont âgés à partir de 6 ans.

Inscriptions sur rendez-vous au Service municipal de la jeunesse du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h tél 01.55.53.21.40
courriel

Renseignements
Service municipal de la jeunesse
Leïla Touati
Place Saint-Just
01 55 53 21 40

Téléchargez la charte d'utilisation du service pour les familles et les jeunes.

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer