Chantiers du métro et emploi

Chantiers du métro Grand Paris Express et emploi.Chantiers du métro Grand Paris Express et emploi.

Économie / Emploi

Publiée le 05 décembre 2017

À Vitry et dans d’autres villes, notamment du Val-de-Marne, ce sont plus de 40 chantiers de construction du métro ligne 15 sud qui sont déployés pour 5 ans.

De nombreux salariés sont à l’œuvre sur le maillon ligne 15 sud du Grand Paris Express.

“Plus de 1 600 employés, dont la moitié compagnons et ouvriers spécialisés et l’autre moitié encadrants, y travaillent actuellement, annonce Anne Cheptou, en charge de l’emploi, de l’insertion et de la formation à la Société du Grand Paris.
Et l’activité doit encore s’accroître. Cinq mille six cents équivalents temps pleins en moyenne chaque année seront nécessaires aux travaux, pour les deux tiers à la fabrication du matériel roulant et aux fournitures.”

Les entreprises interviennent avec des équipes complétées par recrutements en contrat ou en intérim. Encadrants, ingénieurs ont été recherchés dans un premier temps, cependant des postes pour femmes et hommes qualifiés et des postes à responsabilité, tel responsable de chantier, restent demandés.

“Au total, dans notre secteur en 2018, près de 5 500 postes sont à pourvoir dans 19 métiers repérés et 1 000 postes dans l’encadrement”, souligne Bernard Gernez, vice-président de la Fédération publics.

Ainsi, mineur boiseur, coffreur, métiers de constructeur d’ouvrage d’art en béton, monteur réseau, responsable et conducteur de chantier sont, entre autres, demandés.

D’autre part, des clauses favorisant l’emploi territorial et l’accès aux entreprises locales exigées par les communes concernent actuellement 166 personnes et, l’été dernier, 163 PME.

C’est le Grand-Orly Seine Bièvre qui est en charge de rapprocher les chantiers de ces PME et des acteurs locaux de l’emploi comme la mission locale, le PLIE, Pôle emploi. Chez ce dernier, à l’agence de Vitry, où plusieurs demandeurs ont été recrutés en contrats dits classiques, des contrats en insertion ont ainsi abouti.

“Les profils de femmes ou d’hommes souhaitant travailler en équipe, en extérieur ou milieu souterrain, maîtrisant le français, respectant les consignes de sécurité, ont vraiment des opportunités”, explique la conseillère en charge d’animer la réunion mensuelle sur les opportunités des métiers du Grand Paris Express.

Ils concernent des emplois sur chantier et également administratifs ou liés à la sécurité, le trafic de véhicules, l’évacuation des déchets.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • L
  • D
  • 8
  • Q
  • S
  • 1
  • F
  • U

*Champs obligatoires

plus d'infos

En savoir plus sur le site de la mission locale

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer