Franck Zongo, couturier éclairé

Frank Zongo VitryFranck Zongo dans sa boutique à Vitry, sur fond de toiles aux symboles réconfortants : les "conseils" sont des motifs fréquemment utilisés dans les cultures africaines, représentant l'entraide et la fraternité propres à l'humanité.© Sylvain Lefeuvre

Économie / Emploi

Publiée le 27 décembre 2017

Il est couturier, créateur de mode et a ouvert son atelier à Vitry en 2010. Si le nom ne vous dit rien (encore), c'est qu'il n’est pas du genre à le crier sur tous les toits. Humble et d'une délicate discrétion, il se laisse néanmoins reconnaître à ses étonnants habits, son goût marqué pour le mélange et la grande humanité qu'il déploie dans son travail. Rencontre avec Franck Zongo, le Monsieur Style (ça se prononce Staïle) de notre ville...

Avenue Paul-Vaillant-Couturier, au 96. C’est ici que Franck, il y a dix ans, a démarré son projet. Signe du destin, ou heureuse coïncidence, le nom de la rue lui a montré la voie. Encouragé, le jeune homme d’une vingtaine d’années s’est mis au travail avec passion. Aujourd’hui, l’affaire marche bien, Franck emploie cinq Vitriots à ses côtés, la boutique s’est agrandie.

Et quelle boutique ! À peine entré, le visiteur est accueilli par une multitude d’étoffes et de vêtements aux teintes chaudes et réconfortantes. Les tissus, suspendus, étalés, entremêlés, s’étendent jusqu’aux murs qu’on peine à discerner tant foisonnent ici les motifs et les couleurs. Ça et là, quelques bijoux de verre et de coton accrochent l’oeil de l’intéressé. Pulsations afrobeat, rythmes rumba et airs mandingues viennent joyeusement compléter ce festival des sens africain.

Le patron du magasin s’avance vers nous. Un vrai dandy ! La tenue de Franck Zongo, tout comme sa démarche, est apaisante et soigneusement étudiée. Son surprenant blazer, mi-blanc mi-noir, témoigne de son attachement à la symétrie des formes et des couleurs. Le pas silencieux, il arpente les rayons avec délicatesse, avant de s’arrêter devant nous et, suivant notre regard, nous explique d’une voix douce :

“C’est ma veste fétiche, je la conserve depuis très longtemps. Elle date de 2009, lorsque je travaillais comme architecte d’intérieur pour Emmaüs et que je recyclais et compilais tout un tas de vêtements pour les réinventer”.

La récup’, ça a l’air d’être son truc, à Franck.

“C’est un clin d’oeil à mon enfance et à l’Afrique. Jusqu’à l’âge de 16 ans, avant de venir faire mes études au lycée Chérioux de Vitry, j’ai grandi au Burkina Faso.
Là-bas, on recyclait par nécessité financière, jeter n’était pas un geste naturel.”

Cette habitude l’a visiblement beaucoup influencé : recomposer à partir de matériaux présumés perdus est devenu sa marque de fabrique.

Mais au-delà de son sens inné du recyclage, le couturier porte un regard consciencieusement éthique sur l’ensemble de son activité, du choix du fournisseur à la relation client. Circuit court, production raisonnée, économie de proximité, tout y passe ! Préférant transmettre un savoir-faire plutôt qu’opérer seul dans son coin, Franck se fait fort de travailler avec les gens.

“L’objectif est d’échanger nos points de vue, dessiner les patrons ensemble, coudre côte à côte... J’y gagne beaucoup en termes d’expérience, humaine comme esthétique et, pour le client ou la cliente, c’est enfin l’opportunité de s’approprier réellement le vêtement !”

Alors, besoin d’une retouche, d’un conseil averti, d’une robe de mariée ou d’une veste digne d’un sapeur de Château-Rouge ? Les prix sont modiques (entre 20 et 250 euros), la boutique est à deux pas et, de toute façon, Franck Zongo est un Vitriot qu’il faut avoir rencontré au moins une fois dans sa vie ! Allez, plus d’excuse, maintenant vous connaissez l’adresse ! 

Portrait réalisé par Timothée Froelich

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • 9
  • Z
  • 6
  • N
  • 8
  • K
  • B
  • A

*Champs obligatoires

plus d'infos

Franck Zongo

96, avenue Paul-Vaillant-Couturier
94400 Vitry-sur-Seine

Voir sur le plan interactif de Vitry

REPÈRES

1983

Naissance de Franck Zongo à Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina Faso.

1998

Franck empoche son diplôme au lycée technique de Ouagadougou.

2000

Franck arrive à Vitry pour continuer ses études au lycée polyvalent Adolphe-Chérioux.

2006

Embauché chez Emmaüs à Ivry, Franck commence à associer couture et recyclage.

2010

Franck ouvre sa boutique avenue Paul-Vaillant-Couturier et se lance dans le monde de la mode. 

2012

Consécration : Franck crée son premier défilé, aux Galeries Lafayette à Paris.

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer