Ils se préparent à partir en colo avec la ville

Vacances20190710

Publiée le 10 juillet 2019

À chaque vacance, les Vitriots âgés de 4 à 17 ans peuvent partir en colo avec la ville, en France ou à l’étranger. Nous avons rencontré quelques familles inscrites pour l’été.

"Je vais revenir toute bronzée !” s’enthousiasme Cindy, 12 ans, une collégienne de Lakanal habituée des séjours d’hiver et inscrite pour dix jours en Espagne au mois de juillet.

Sa maman, Sandrine, raconte : “J’ai laissé mes filles feuilleter le catalogue et elles ont choisi des destinations au soleil. La grande de 16 ans part en Grèce. Comme mon mari et moi travaillons en juillet, on fera des vacances à quatre en août.

En attendant, je sais qu’elles vont en profiter pour découvrir un tas de choses, une culture, des paysages, des recettes, une langue…  Cela représente un petit investissement, alors on fait un peu plus attention au reste pour leur offrir ce plaisir. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne pourrait pas se permettre de telles destinations à quatre !”

En effet, Cindy, qui a eu la chance de partir en Laponie cet hiver avec le même dispositif, est revenue des souvenirs plein la tête : chiens de traineau, aurores boréales, maison du Père Noël…

D’autres découvriront le Portugal, la Croatie, l’Italie, la République Tchèque, le Canada ou encore l’Angleterre en séjour linguistique. Côté préparatifs, Cindy prévoit beaucoup de débardeurs et de la crème solaire. Même ambiance chez Léonie, 8 ans, qui se réjouit de son séjour à Capbreton pour deux semaines.

Juliette, sa maman, témoigne.

“Elle adore les colos, elle revient toujours avec plein de choses à raconter. L’année passée, elle était tombée en affection pour un poney à La Peyre ! Ce coup-ci, elle est surtout ravie d’apprendre à nager, de faire du bateau.”

Pour Juliette comme pour Sandrine, aucune inquiétude, les colos de la ville, c’est devenu une habitude. “Je connais deux des animatrices qui seront en Espagne”, explique Cindy. Quant à Léonie, elle sait qu’elle retrouve toujours des visages connus parmi les enfants.

À la veille du grand départ, les mamans vérifieront une dernière fois que le trousseau est complet. Juliette fait toujours quelques recommandations à sa fille. “Va voir un adulte si tu as le moindre souci”, et n’oubliera pas le doudou et un petit jeu pour le voyage en car. Surtout pour son deuxième, Anatole, 4 ans, qui va faire son baptême de colo quatre jours à Tannerre.

“Il ne réalise pas vraiment, mais je suis sûre que la collectivité lui fera beaucoup de bien !” conclut sa maman.

Katrin Acou-Bouaziz

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • M
  • P
  • 2
  • D
  • Z
  • 2
  • U
  • 6

*Champs obligatoires

plus d'infos

Infos, catalogue, destinations, tarifs (en fonction du quotient familial)  sur vitry94.fr/vacances

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer