Journées portes ouvertes à Paul-et-Noémi-Froment : entretiens croisés

Vitry BarbusseCharlotte Dumas, directrice de la résidence Henri-Barbusse, accompagnée de Mme et Mr Lesieur et Mme Simone Schock© DR

Publiée le 10 septembre 2018 - Mise à jour le 11 septembre 2018

Mercredi 12, les quatre résidences seniors de Vitry ouvrent grand leurs portes de 13h30 à 19h. Témoignage d’un résident et de quelques « résidents extérieurs », habitués des lieux.

M. André Deneu - « Il m’arrive de dire bonjour en chinois, en arabe, en espagnol. »

« J’habite à la résidence Froment depuis dix ans. Je suis venu ici, car ma compagne est décédée, et j’ai hérité de sa petite fille à laquelle j’ai voulu laissé mon appartement parce qu’était venu le temps pour elle de se mettre en ménage.

J’ai été à la mairie où une dame m’a proposé de venir en “foyer logement”, je ne savais pas ce que c’était. J’ai visité les quatre résidences et je me suis décidé pour Paul-et-Noémi-Froment parce qu’il y a beaucoup d’espace boisé autour, c’est important pour moi.

J’y ai mon petit studio avec kitchenette, et mon aide-ménagère vient faire le ménage et m’accompagner pour faire les courses, car j’ai perdu la vue en grande partie. Un jour, j’ai été seul au Carrefour, je pensais ramener des pommes golden, en fait, de retour à la maison, je me suis rendu compte que c’était des citrons.

Je me sens rassuré ici, c’est mon territoire, je connais les lieux par cœur et le personnel a toujours un œil sur les plus fragiles. On se sent en sécurité.

Et puis, le principal avantage, c’est d’avoir toujours de la compagnie. Tous les jours, je croise les autres résidents, pas toujours les mêmes. Comme le public est très cosmopolite, il m’arrive de dire bonjour en chinois, en arabe, en espagnol, j’ai même appris à le dire en japonais, mais ce dernier dans un jeu télévisé, parce qu’il n’y a pas de résident d’origine japonaise ici.

On échange aussi avec les étudiants qui sont hébergés ici dans le cadre de Pari solidaire*. Ils sont quatre actuellement. Il y a Franck qui vient du sud de la France et qui nous répare tout : hifi, radio. C’est moi qui le faisais avant que ma vue ne baisse, mais j’étais moins fort que lui. Et puis Camille qui vient de Syrie, et Marie qui remplace Alicia qui a maintenant obtenu son diplôme d’infirmière, mais qui reviendra sans doute nous voir. »

* Pari solidaire : le principe est d’offrir des logements à des étudiants en échange de leur présence quotidienne de 18h à 19h et le week-end par roulement.

 

Simone Schock - « la qualité des croissants est excellente ! »

« Pour moi, le petit déjeuner à la résidence Henri-Barbusse, c’est sacré, j’y retrouve des gens sympathiques et la qualité des croissants est excellente !

Je viens pour jouer aux cartes plusieurs fois par semaine, tarot ou belote, je participe aux jeux proposés par Olivier, les quiz et les jeux télé “grand format”, aussi aux projections de films sur les pays lointains suivis d’une conférence.

Mais ce que j’aime surtout, c’est danser, et je me réjouis du bal à venir, animé par le musicien Magid qui est également chanteur. »

 

Marc et Léone Lesieur - « on devrait se motiver pour aller à l’atelier “gym”, mais on préfère les sports cérébraux ! »

« On vient très régulièrement, pour rencontrer les gens, discuter, participer aux différentes activités. Les trois quarts du programme nous intéresse, d’ailleurs on se dit “résidents extérieurs”, car nous y passons beaucoup de temps !

On vient pour l’ambiance et pour la gentillesse du personnel, Dio Dio, Siga, Olivier, l’agent d’accueil, la directrice Charlotte. Même les chauffeurs sont sympathiques et serviables, Guillaume, Daniel, Xavier, José, Florian, Éric, on voudrait tous les citer.

Ils nous ont accompagnés cet été à la sortie pique-nique à Aulnay et ont aidé à dresser les tables et les chaises avec beaucoup de gentillesse.

Léone participe aussi à l’atelier “tricot” à la résidence Paul-et-Noémi-Froment tous les vendredis. L’an passé, au cours des ateliers “cuisine”, on a préparé des confitures (36 pots !) et aussi des chocolats (1 200 pièces !) pour Noël.

Bon, on devrait se motiver pour aller à l’atelier “gym”, mais on est un peu feignants, on préfère les sports cérébraux ! »

Propos recueillis par Claire Prieur.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • X
  • 6
  • N
  • C
  • U
  • U
  • 7
  • Y

*Champs obligatoires

plus d'infos

Journée d’information et portes ouvertes le 12 septembre de 13h30 à 19h.
Renseignements au 01 46 82 82 62.

Résidences et EHPAD à Vitry

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer