La COP21, accord formel

Philippe Maingault, coordinateur de l’association Planète lilas, réagit à la COP21.Philippe Maingault, coordinateur de l’association Planète lilas, réagit à la COP21.© Sylvain Lefeuvre

Cadre de vie

Publiée le 07 décembre 2015 - Mise à jour le 08 décembre 2015

La COP21 touche à sa fin. À Vitry, le débat continue avec un Cinéville. Philippe Maingault, coordinateur de l’association Planète lilas, nous en dit plus.

  • La COP21 se termine le 11 décembre. Peut-elle influencer l’avenir de la planète ?

Actuellement, le développement social et humain passe à la trappe. Sans justice sociale et climatique, l’accord international ne sera pas mis en œuvre dans de bonnes conditions. Ce sera un accord formel sans vraie efficacité. À mon sens la COP21 est un leurre : ce sont les multinationales qui gouvernent réellement. Et elles n’ont pas intérêt à un changement rapide, à une transformation écologique avec des modes de production et de consommation plus écologiques. Les quelques avancées de la COP21 ne suffiront pas.

  • Que pensez-vous de l’interdiction de la marche internationale pour le climat, entre autres ?

L’état d’urgence est motivé politiquement pour traquer les terroristes et protéger la population. Tout le monde est d’accord pour mettre les terroristes et leurs complices hors d’état de nuire. Mais l’état d’urgence va plus loin et permet d’interdire des manifestations qui gênent le pouvoir. Au nom de la lutte antiterroriste, on en vient à brimer les libertés, la démocratie et les revendications.

  • Comment l’association Planète lilas propose-t-elle de poursuivre la réflexion écologique ?

Outre notre activité de maraîchage naturel en ville, nous sommes investis dans l’éducation populaire à l’environnement, à une économie autre… Dans ce cadre, en partenariat avec Alternatiba et l’Exploradôme, nous proposons, le 11 décembre, lors du Cinéville des 3 Cinés Robespierre, un documentaire de Luc Jacquet la Glace et le Ciel. Ce portrait du glaciologue et climatologue Claude Lorius permet de réfléchir sur l’environnement et le rôle des hommes dans les changements climatiques.

Propos recueillis par Sylvaine Jéminet

 
  • Jouot Claude le 08/12/2015 à 20:25

    Je pense comme toi Philippe et comme beaucoup d'autres , c'est pour cela qu'il faut se réapproprier le pouvoir citoyen .Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 5 premiers caractères et les 1 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • D
  • E
  • K
  • H
  • G
  • 3
  • R
  • A

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer