Domaine Chérioux : éducation et projets d'avenir

La pointe nord du domaine Cherioux sera aménagée en 2021.La pointe nord du domaine Cherioux sera aménagée en 2021.© SAA Architectes

Zac Multi-sites RD7 Moulin Vert Plateau

Publiée le 31 mai 2018 - Mise à jour le 22 juin 2018

Lieu dédié à l’éducation, le domaine Chérioux doit accueillir les projets complémentaires de l’écocampus du bâtiment, de Linkcity et un équipement de quartier. Évolutions présentées en réunion publique, le 12 juin.

Le domaine Chérioux, terrain clôt de 36 hectares, propriété du département du Val-de-Marne, est surtout l’univers d’enfants, collégiens, lycéens et étudiants. Une vocation dans ses gênes depuis l’entre-deux-guerres, lors de la période de création des bâtiments lumineux et des extérieurs arborés.

En 2006, le conseil départemental a entamé une réflexion à son sujet.

“Il s’agit de faire évoluer le site tout en valorisant ses points forts”, indique Chloé Mainard, cheffe du projet au département.

Pour ce faire, une zone d’aménagement concerté est créée en 2011 et la SADEV 94 désignée aménageur.

  • L’une des premières ambitions du projet est d’ouvrir à la population la vaste pelouse centrale dès 2019.

Plusieurs accès seront aménagés en connexion avec le quartier.

Concernant les espaces bâtis, “il s’agit d’ajouter à la vocation éducative du site, maintenue, un pôle emploi-recherche-formation”, poursuit la responsable du projet.

  • Les bâtiments historiques seront réhabilités et de nouveaux construits, soit au total près de 100 000 mètres carrés.

Environ 45 % du domaine seront dédiés aux équipements et à la formation, notamment avec l’arrivée de nouveaux établissements, autant le seront à l’activité tertiaire et de recherche et au moins 5 % à l’hébergement d’étudiants, de chercheurs et d’actifs.

  • Les premiers travaux concerneront ceux de l’écocampus, voué à l’enseignement des métiers du bâtiment (du CAP au niveau ingénieur).

Ils débuteront cet été au sud, près de la RD7, afin de livrer le bâtiment à énergie positive à la rentrée 2020.

À proximité, la SADEV 94 travaille avec Linkcity, lauréat du concours Inventons la métropole, en vue de construire 4 bâtiments neufs et de réhabiliter un ancien.

L’ensemble hébergerait formation, incubateur et entreprises, hôtellerie spécialisée et services connectés, équipements mutualisés et commerces pour les utilisateurs du campus.

Par ailleurs, dans un bâtiment situé rue Armangot, la ville étudie la réalisation d’un centre de loisirs préadolescents et d’une salle pour les associations.

La pointe nord, dédiée au logement d’étudiants et de chercheurs, ne sera aménagée qu’à l’issue de la modernisation et de la réhabilitation du lycée Chérioux, achevées par le conseil régional en principe à la rentrée 2021.

Gwénaël le Morzellec

À lire également

Quel devenir pour la ZAC Chérioux ? [site du département du Val-de-Marne]

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • J
  • H
  • A
  • B
  • C
  • E
  • 7
  • U

*Champs obligatoires

plus d'infos

Réunion publique
mardi 12 juin à 19h

Groupe scolaire Langevin
103, rue Paul-Armangot

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer