Le maire interpelle le préfet sur les campements sauvages

Square Audigeois-SL  6 © Sylvain Lefeuvre

Publiée le 04 septembre 2018

Dans un communiqué de presse, le maire interpelle le Préfet pour que l'Etat s'engage dans la résolution, aux échelons national, européen et international, des campements sauvages.

Interpelé régulièrement sur le campement situé rue Audigeois à Vitry, le maire, Jean-Claude Kennedy, s'adresse au Préfet dans un communiqué de presse pour rappeler que cette situation dépasse largement les capacités des services de la ville.

> L'intégralité du communiqué de presse

"Je partage l’émotion des Vitriots devant la situation des occupants de l’ancien squat de la Heunière, exprime-t-il. J’ai demandé à plusieurs reprises à l’État qu’il mandate une association spécialisée pour la prise en charge de ce public très désocialisé et en grande précarité."

Il souligne également que le campement sauvage de la rue Audigeois est le fruit de plusieurs problèmes :

  • du mal-logement alimenté par une politique nationale du logement en berne, et qui assure la fortune criminelle des «vendeurs de sommeil », rappelant par ailleurs l'action locale déterminée pour apporter des solutions à plus de 8000 Vitriots demandeurs de logement ;
  • la politique nationale d’accueil qui jette dans la précarité des migrants fuyant la misère, la famine ou la guerre. 

"J’ai la conviction et je fais le constat que ces campements sauvages, qui se multiplient sur toutes les communes d’Ile-de-France, ne peuvent être laissés au bon soin des Maires, et doivent relever de l’État, exprime-t-il. Je vous soumettrais dans quelques jours des propositions concrètes pour accompagner l’État face à ces situations, qui, à mon sens, ne peuvent être solutionnées qu’aux échelons national, européen et international donc par l’État avec responsabilité et humanité."

 
  • Robert Pélissolo le 05/09/2018 à 23:02

    Belle démonstration du laxisme de la ville et du département Face a la sortie de l école Jean Moulin quelle explication donnez aux enfants Et ces squatters dont le nombre augmentent sans cesse jettent la panique et le discrédit sur le secteur déja envahi par les dealers et les rodeos sauvagesLire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • C
  • C
  • 2
  • Q
  • K
  • G
  • L
  • 6

*Champs obligatoires

plus d'infos

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer