Le Tour Alternatiba à Vitry : contrer le dérèglement climatique

Tour Alternatiba à VitryLes participants du Tour Alternatiba dans les rues de Vitry, en vélorution contre le dérèglement climatique.© Sylvain Lefeuvre

Publiée le 08 juin 2018

Jeudi 7 juin, le collectif Alternatiba-Vitry organisait le passage dans la ville du Tour Alternatiba, initiative citoyenne de sensibilisation sur le dérèglement climatique... Et à vélo ! La sphère associative vitriote, sensible à cette question centrale, s’est mobilisée pour marquer le coup.

Il est 11h30 à Gare au théâtre et les participants à la balade à vélo prévue dans la ville finissent de s’apprêter : banderoles et pancartes, sono, vélos – dont les fameuses triplettes d’Alternatiba, tandems à trois places.

Après quelques poignées de main et des échanges chaleureux avec le président de la fabrique artistique, le départ est lancé. La vélorution dépasse la gare et se dirige joyeusement en centre-ville aux cris de « pollution : zéro ; solution : vélo ! » 

Pour faire honneur à la culture urbaine vitriote, une pause est effectuée sur la placette au héron de l’avenue Paul-Vaillant-Couturier pour une séance photo et un petit cours de street art avec l’association Vitry’n Urbaine.

Les cyclistes repartent ensuite jusqu’à la place Saint-Just, où les attendent une tribune et un stand de rafraîchissements. Tour à tour, acteurs associatifs et citoyens prennent la parole au micro sur le sujet du dérèglement climatique et des alternatives concrètes qui lui sont opposées. 

« Le Tour Alternatiba, c’est un voyage de 5 800 kilomètres à vélo, au cours duquel les militants passent dans les villes et les villages pour mettre en lumière toutes les actions alternatives locales contre le dérèglement climatique, explique Nathalie Naut, du collectif Alternatiba-Vitry. Le but, c’est de montrer qu’on est nombreux à vouloir changer la donne ! »

« On en profite aussi pour inciter les gens à soutenir des initiatives citoyennes auprès de leur collectivité et de leurs élus, précise Rémi Domaint, membre du réseau national Alternatiba. Un jour, on espère bien que ce qu’on appelle “alternatif” puisse devenir la norme ! »

Enflammée par les discours, la troupe se prépare à repartir, direction le parc des Lilas, où l’association Planète lilas l’attend pour un bon déjeuner partagé et un après-midi en pleine nature…

L’occasion de tisser encore plus de liens avec les Vitriots et leur territoire !

Timothée Froelich

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • C
  • J
  • F
  • J
  • F
  • K
  • 7
  • W

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer