Les jeunes des centres de loisirs de quartier, engagés pour le climat

Toxic© Sylvain Lefeuvre

Climat

Publiée le 09 octobre 2015 - Mise à jour le 13 octobre 2015

Cette année les dix centres de loisirs de quartier travaillent sur le thème de l’environnement. Grâce à leur partenariat avec la Coalition climat 21, ils ont accueilli, le 7 octobre au parc des Chouettes, quatre membres du collectif américain Grassroots Global Justice Alliance (GGJA).

Alors qu’en décembre, Paris accueille la COP21, conférence mondiale pour le climat, Vitry s’engage dans l’élaboration de son plan climat, en concertation avec les habitants et les acteurs locaux. En écho, les jeunes de centres de loisirs de quartiers travaillent cette année sur le thème de l’environnement.

  • Retour sur la journée du 7 octobre :

Dans un silence impressionnant, Jaron Browne, Heather Milton-Lightening, Diana Lopez et Kali Akuno, du collectif américain Grassroots Global Justice Alliance (GGJA), ont raconté leur parcours tandis qu’Eros Sana, du collectif 350.org, traduisait.

“Ils viennent rencontrer nos jeunes pour parler de la justice climatique et de la justice sociale”, explique Nourdine Chabbi, responsable des centres de loisirs de quartier.

Puis les questions ont fusé sur la vie aux États-Unis, le président Obama, la pollution, l’effet de serre et les moyens d’agir…

Âgés de dix à quinze ans, Imene, Noa, Nawfel et leurs camarades se sont exprimés pendant plus de deux heures, en français, et même parfois timidement en anglais. Avant de se séparer en entonnant une chanson avec le collectif.

Sylvaine Jeminet

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • V
  • J
  • 8
  • 8
  • 1
  • M
  • R
  • V

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer