Makarenko : une rentrée en fanfare !

17-02-21 Rentree Makarenko - AB  11 sur 24 La fanfare du Moulin à vents, fondée il y a des années par des enseignants de Vitry-sur-Seine, accueille les enfants dans leur école remise à neuf.© Alexandre Bonnemaison

Elémentaire Anton-Makarenko

Publiée le 28 février 2017 - Mise à jour le 01 mars 2017

C’est dans les locaux flambant neufs de leur école que les élèves de Makarenko sont rentrés après les vacances d’hiver. L’épisode de l’incendie cet été est désormais derrière nous.

Ils s’en souviendront longtemps de ce retour des vacances d’hiver ! Les élèves des écoles élémentaires Makarenko A et B ont eu droit à une rentrée en fanfare, avec tuba, grosse caisse, trompette, saxophone… Les musiciens de la fanfare du Moulin à vents ont accueilli écoliers surpris et parents ébahis dans des locaux remis à neuf après l’incendie du 14 août 2016.

Le sinistre, intervenu trois semaines avant la rentrée de septembre, a amené les enfants à se rendre à l’ex-collège Gustave-Monod pendant un peu plus de six mois. Le choix de la ville a été de maintenir l’unité des classes et des deux écoles.

Mardi 21 février, les élèves des deux écoles élémentaires ont réintégré leurs locaux un jour après la rentrée officielle. Auparavant, les personnels municipaux et les enseignants ont vidé les cartons et rangé le matériel transféré depuis le collège, et réaménagé les salles de classe.

La directrice de l’école Makarenko B, Agnès Celeyrette, exprime sa satisfaction : “Nous sommes contents d’avoir pu nous installer le lundi et d’avoir reçu l’aide, une nouvelle fois, des services municipaux”.

Pour Claire Guillon, enseignante, “ce n’est pas une rentrée ordinaire. On n’en fait qu’une comme celle-là dans sa carrière. L’école, elle n’a jamais été aussi belle !”

À ses côtés, Aminata, élève de CM2, renchérit : “C’est une bonne surprise la fanfare, on ne s’y attendait pas, et l’école est magnifique”.

De plus en plus d’élèves se massent dans l’école, un appel est lancé pour se rendre dans la cour.

“Je me sens mieux dans cette école. L’autre était trop grande : je perdais mes affaires”, raconte Nessa, élève de CE2.

Sur les grilles, une exposition retrace toutes les étapes : de l’incendie au déménagement à l’ex-collège Gustave-Monod en passant par les transferts quotidiens des enfants en car, se prolongeant par les travaux effectués par les peintres municipaux.

Et, comme le souligne la directrice de l’école Makarenko A, Caroline Haïtce-Forest, “il y a les travaux qui se voit, comme la peinture, l’école a été repeinte à neuf, et ceux que l’on ne voit pas, comme l’électricité ou les tableaux numériques, qui sont pourtant fondamentaux”.

Christiane Grave

Makarenko : retour au bercail

  • 01-Makarenko
    © Nicolas Wietrich
  • 10-Makarenko
    © Nicolas Wietrich
  • 20-Makarenko
    © Nicolas Wietrich
  • 22-DSC5806
    © Sylvain Lefeuvre
  • 23-DSC5821
    © Sylvain Lefeuvre
  • 25-DSC5805
    © Sylvain Lefeuvre
  • 30-Makarenko
    © Nicolas Wietrich
  • 40-Makarenko
    © Nicolas Wietrich
  • 50-Makarenko
    © Nicolas Wietrich
  • 60-DSC5808
    © Sylvain Lefeuvre
  • 61-17-02-21 Rentree Makarenko - AB  10 sur 24
    © Alex Bonnemaison
  • 62-17-02-21 Rentree Makarenko - AB  17 sur 24
    © Alex Bonnemaison
  • 63-17-02-21 Rentree Makarenko - AB  1 sur 24
    © Alex Bonnemaison
  • 64-17-02-21 Rentree Makarenko - AB  20 sur 24
    © Alex Bonnemaison
  • 65-17-02-21 Rentree Makarenko - AB  4 sur 24
    © Alex Bonnemaison
 
  • RUBERT le 01/03/2017 à 19:31

    Magnifique travail de remise en état de l'école, accueil fantastique par une très sympathique fanfare !!!! Merci aux responsables municipaux qui ont su organiser l'accueil des enfants en musique..Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • N
  • 4
  • 2
  • B
  • J
  • 9
  • 2
  • T

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer