Maternelle Joliot-Curie en fête

Présentation des travaux d’arts plastiques réalisés par les élèves de toutes les sections, à l'école Joliot-Curie.Présentation des travaux d’arts plastiques réalisés par les élèves de toutes les sections, à l'école Joliot-Curie.© Nathanaël Uhl

Education

Publiée le 28 avril 2015 - Mise à jour le 05 mai 2015

Le 16 avril, les parents ont rejoint leurs enfants dans la cour de la maternelle Joliot-Curie. Ils ont pu admirer les dessins et peintures des élèves, écouter de l’orgue et déguster un gâteau réplique de l’école.

Il y a des cris de joie, des courses, des sauts et des rires. Pas de doute, il s’agit bien de la cour de récréation d’une école maternelle, celle de Joliot-Curie en l’occurrence.

Ce jeudi 16 avril, à l’avant-veille des vacances de printemps, le soleil aidant, le gentil chahut des enfants s’est agrémenté des conversations des parents et même de la complainte d’un orgue de barbarie. Cette affluence singulière est due à la présentation des travaux d’arts plastiques réalisés par les élèves de toutes les sections, des petits aux grands.

Les murs des salles de motricité de la maternelle Joliot-Curie sont couverts de dessins, peintures de toutes textures. Des portraits à la mode “Andy Warhol” voisinent avec des aquarelles plus naïves.

Les deux années passées, les œuvres des enfants étaient exposées sur les grilles, à l’initiative d’une mère d’élève dont le métier est l’enseignement des arts plastiques. Après son départ, en juin dernier et alors qu’une nouvelle directrice a pris la tête de l’école, l’exposition a réintégré les locaux scolaires.

Et les parents des enfants des neuf classes ont investi les lieux le temps de la fin d’après-midi.

Dans la cour, “rarement aussi pleine”, se félicite la directrice, Mme Rompante, un attroupement s’est créé. Et pour cause : sur une table, une réplique de l’école est offerte à la vue. Elle a la particularité d’être faite de pâte d’amande, de sucre glace et autres éléments de pâtisserie. C’est une maman qui a réalisé cette maquette comestible.

gateaucurie2

Fadaila est cake designer depuis trois ans. “La directrice de l’école vient d’arriver, explique la maman qui officie sous le pseudonyme de "Little Bibi cakes". Pour marquer le coup, je lui ai proposé de refaire l’école en gâteau.” Et, visiblement, tout le monde s’en régale.

Nathanaël Uhl

 
  • webmestre le 05/05/2015 à 13:37

    Merci "fred", c'est corrigé.Lire la suite

  • fred le 05/05/2015 à 12:26

    dans votre article il y'a une erreur, c'est "Little Bibi cakes" pas baby cake.Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • E
  • 9
  • Y
  • G
  • Y
  • 2
  • J
  • 4

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer