Mémoires ouvrières du Port-à-l'Anglais

Maryvonne Callebout Gabrielle Schultz Port a l Anglais Maryvonne Callebout, Gabrielle Schultz-Nieto© Cyril Ananiguian

Elus, Action citoyenne

Publiée le 06 mai 2014

Vous travaillez ou avez travaillé au Port-à-l’Anglais ? Votre expérience et vos souvenirs intéressent l’association de quartier qui lance un nouveau projet de mémoire. Entretien avec Maryvonne Callebout et Gabrielle Schultz-Nieto

  • Quel est votre nouveau projet de livre ?

Dans notre premier ouvrage, Port d’attache, nous avons recueilli la mémoire des habitants du Port-à-l’Anglais pour témoigner de la vie quotidienne dans le quartier, hier et aujourd’hui. Une façon de faire le lien entre les générations, mais aussi entre les anciens et les nouveaux habitants. Nous lançons aujourd’hui un second ouvrage centré, celui-là, sur le monde du travail et le quotidien dans les entreprises qui étaient, et pour certaines sont encore, implantées dans le quartier.


  • Comment vous est venue l’envie ?

Dès le milieu du XIXe siècle, notre quartier a accueilli de nombreuses entreprises qui employaient une main-d'œuvre venue de toute la France, mais aussi d’Espagne, d’Italie, d’Algérie… On peut citer Rhône-Poulenc, devenue Sanofi-Aventis, Sciaky, les ateliers SNCF. Lors des entretiens réalisés pour Port d’attache, certains habitants qui y travaillaient nous ont raconté leur quotidien dans ces entreprises : leur poste de travail, leurs relations avec les autres employés ou le contremaître, leur évolution de carrière, leurs luttes pour faire reconnaître leurs droits. Des récits passionnants qui rendent souvent compte de vies rudes, de conditions de travail difficiles auxquelles nous avons eu envie de rendre hommage.


  • À qui faites-vous appel ?

Nous recherchons des personnes qui ont travaillé ou travaillent encore dans des entreprises du quartier, voire plus largement dans la zone industrielle, qu’ils y vivent ou pas. Et, bien entendu, des personnes qui ont envie de témoigner de leur vie de travail, de partager leurs souvenirs, qui viendront enrichir notre ouvrage.

Propos recueillis par Marjorie Andrès

 
  • Jung Philippe le 25/09/2019 à 17:49

    Bonjour! Je travaille sur Sciaky et Apollo. Sciaky SA semble avoir disparu après le 28.12.04?Lire la suite

  • Hanesse Pascal le 17/07/2014 à 10:23

    Bonjour, En quelques mots, ma famille est très lié avec l'entreprise Sciaky. Mon père y a travaillé pratiquement toute sa carrière (jusqu'en 1989), ainsi que mon oncle (départ en 1988). Pour ma part j'ai été travailler une première fois à 15 ans en juillet 1977 et j'ai été embauché en ...Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • Y
  • N
  • Y
  • 8
  • Y
  • Y
  • 9
  • 5

*Champs obligatoires

plus d'infos

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer