Présentation du plan local d'urbanisme

Atelier de concertation sur le projet Coeur de ville (NPRU) à l’école élémentaire Jean-Moulin, le 13 novembre.Atelier de concertation sur le projet Coeur de ville (NPRU) à l’école élémentaire Jean-Moulin, le 13 novembre.© Alexandre Bonnemaison

Publiée le 12 mars 2019

Réunion publique lundi 18 mars, à 19h, à l’hôtel de ville

À l'automne prochain la révision du PLU sera close par une enquête publique. Nourri de nombreux échanges et fruit d'une coconstruction avec les habitants, le PLU vous sera présenté, par les élus, le 18 mars.

La révision du plan local d’urbanisme (PLU) – ce recueil qui rassemble les règles déterminantes pour construire et aménager dans la commune – a bénéficié d’une réflexion partagée lors d’un long dialogue, qui sera clôt à l’automne prochain par une enquête publique.

Le 18 mars, à l'hôtel de ville à 19h, les élus présenteront cette coconstruction.

Rappelons, d’une part, que les rencontres Imagine Vitry ont largement enrichi les diagnostics et les pistes. D’autre part, des échanges multiformes les ont complétés : en juin des balades critiques, de mai à juillet exposition et collectes d’observations à la Maison des projets et des ateliers.

“On aimerait que le Coteau, le Fort et les Malassis restent zone pavillonnaire. Y aura-t-il des Autolib’ à Vitry ? Créera-t-on un transport en commun vers le parc des Lilas ? Conserve-t-on les parkings malgré le tram ? Et la maison sociale du Moulin-Vert ?”...

L’avis des habitants a ainsi compté et leurs envies prioritaires ont été traduites en règles d’urbanisme. Par exemple, limiter hauteur et volumes des constructions dans les quartiers pavillonnaires ou mixtes.

Également, protéger la nature en ville, notamment les jardins – 80 arbres remarquables sont ainsi classés et inabattables. Et encore, conserver le tissu d’activités économiques et artisanales diffus et les bâtiments jugés patrimoniaux.

Voulue par les élus, cette révision renforce plus globalement les identités de quartier (maintenir de petites activités économiques, zones vertes et pavillonnaires).

Elle permet les opérations d’aménagement :

et empêche spéculation foncière et opérations immobilières disproportionnées.

L’objectif reste aussi :

  • d’améliorer le cadre de vie,
  • d’équilibrer la ville en termes de logements et, notamment, d’activités à développer dans le nord-est, sud-ouest le long de la RD5
  • et d'équilibres la ville en termes de commerces et d’espaces verts. Le tout en maintenant un habitat abordable pour les Vitriots par la variété des offres où le logement social reste fixé à 40 %.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 1 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • Q
  • B
  • U
  • U
  • 6
  • 7
  • S
  • 9

*Champs obligatoires

plus d'infos

Exposition
jusqu'au 16 mars :
"Vitry demain" à la Maison des projets

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer