Projet Janus, mieux se comprendre

Les Janus, de jeunes lycéens auxquels l'Exploradôme offre une formation, apprennent aux personnes âgées à utiliser le numérique dans des fonctions de base.© Sylvain Lefeuvre

Numérique

Publiée le 28 novembre 2014 - Mise à jour le 17 février 2017

À la veille de la reprise du programme intergénérationnel d’accès au numérique, le projet Janus, Mireille, résidente du foyer Henri-Barbusse, raconte sa nouvelle autonomie acquise.

Elle a la poigne ferme, le sourire franc, des yeux pétillants que des cheveux auburn flamboyants mettent en valeur. Mireille Kling est une femme élégante. Elle est aussi une “silver surfeuse”, une personne âgée familiarisée aux techniques de l’information et de la communication.

Pour atteindre ce niveau, cette résidente du foyer Barbusse s’est inscrite puis a suivi assidûment, trois fois par mois, de janvier à juin, les cours d’informatique prodigués par les Jeunes ambassadeurs du numérique pour l’unité sociale : le fameux programme Janus, piloté par l’Exploradôme et dont la ville est partenaire. Il redémarre en janvier 2015 pour une deuxième saison. Janus a pour objectif de permettre l’accès des personnes âgées au monde du numérique au travers d’une formation dispensée par de tout jeunes adultes, qui baignent dans le monde digital depuis leur naissance ou presque.

Lors de la première session, Mireille a rencontré successivement 4 des 11 ambassadeurs recrutés : Tijane “Titi”, Rémi, Sunitra et Alex.

“Ces moments partagés avec eux ont été formidables”, se souvient-elle. Elle poursuit : “Leur présence a donné un petit coup de fouet dans la résidence. Chacun avait sa propre pédagogie et abordait des aspects différents de l’usage d’un ordinateur."

De l’allumage de la machine à l’envoi d’un mail en passant par l’achat en ligne la recherche d’une recette de cuisine sur Internet, à la présentation du concept de logiciels libres, “ils répondaient à toutes nos questions sans marquer d’impatience et ne sont jamais partis avant l’heure”, note la retraitée. Pour la deuxième saison de Janus, huit ambassadeurs ont été recrutés. Ils bénéficient d’un contrat de travail et peuvent intégrer cette expérience dans leur CV.

Si Mireille a marqué tant d’intérêt pour l’informatique, c’est pour faire jeu égal avec sa petite-fille.

“Je n’ai pas pu l’aider à insérer un DVD un jour, elle avait quatre ans. Je ne savais pas comment faire.”

Aujourd’hui, quand l’une parle de “raccourcis clavier” ou de “pièces jointes”, l’autre sait de quoi il est question.

Jean-Philippe Trigla

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • T
  • L
  • H
  • K
  • P
  • D
  • Q
  • K

*Champs obligatoires

plus d'infos

Le projet Janus, piloté par l'Exploradôme

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer