Sans-abri : quels dispositifs d'accompagnement à Vitry ?

Maraude Vitry Police municipale ASVPSonia, agente de surveillance de la voie publique, quadrille régulièrement la ville pour venir en aide aux personnes sans-abris.© Sylvain Lefeuvre

Solidarité

Publiée le 29 janvier 2019 - Mise à jour le 30 janvier 2019

En cette période de l’année, beaucoup se demandent comment s’en sortent les personnes qui dorment dehors, la nuit. Dans notre ville, services publics etassociations se relayent pour leur porter secours. Des témoignages de sollicitude, de solidarité et d’humanité qui font chaud au cœur.

À Vitry, la sphère associative, très mobilisée en faveur des plus démunis, entreprend un formidable travail de terrain tout au long de l’année : maraudes, collectes, discussions, suivi régulier…

L’unité locale de la Croix-Rouge, forte d’une ambulance, de nombreux bénévoles secouristes et d’un centre d’accueil de jour, a l’avantage de pouvoir jouer un rôle régulier et pérenne auprès des sans-abris.

Du lundi au vendredi, ce centre d’accueil, surnommé la Maison de Karim d’après le nom d’un sans-abri bien connu du quartier du Fort, leur propose un accompagnement social vers l’accès au droit et à l’autonomie, doublé d’un accueil chaleureux, propice à l’écoute et au dialogue. 

Un point essentiel selon Sidiki Konate, membre de l’association vitriote Réchauffons corps et cœur, qui a repris les maraudes en décembre dernier :

"Nous, on distribue de la nourriture ou des produits d’hygiène, mais on s’aperçoit souvent que ce qui comble le plus les personnes que l’on rencontre, c’est le simple contact avec des gens… Juste un peu de chaleur humaine." 

Sur le plan de l’hébergement, Vitry n’est pas non plus en reste puisque la ville compte pas moins de trois centres d’hébergement d’urgence sur son territoire. Récemment, Emmaüs a effectivement ouvert un centre temporaire dans l’ancien foyer de l’enfance du domaine Chérioux. Cette structure d’accueil, adressée particulièrement aux femmes isolées, a pour mission non seulement d’héberger, mais aussi de trouver des solutions au long court.

"Sortir les gens de la rue", résume sobrement Bruno Morel, directeur général d’Emmaüs Solidarité. 

Les associations ne sont pas les seules à s’emparer de cette problématique : à Vitry, la police municipale mène une maraude continue à destination des plus démunis.

"C’est notre raison d’être, insiste Sofyam El Belqasim, chef de service. On connaît le terrain ; on sait où aller pour rencontrer les personnes en difficulté ; on sait faire le lien avec les services concernés pour leur trouver un hébergement ou faire valoir leurs droits sociaux…

Pour nous, ces personnes font partie de la population de la commune, et comme toutes les autres, c’est indispensable qu’elles puissent bénéficier du service public."

Un service assuré durant toute l’année, souligne M. El Belqasim, pour qui l’assistance aux sans-abri ne s’arrête pas à la fin de l’hiver. C’est aussi l’avis de M. Konate, qui ne peut s’empêcher de déplorer que l’attention médiatique retombe après les grands froids :

"C’est toute l’année qu’ils ont besoin de nous, et ils sont nombreux dans cette situation, trop nombreux." 

Malgré les promesses emphatiques de l’exécutif et du gouvernement, de nombreuses associations, comme le Secours catholique, Médecins sans frontières ou Emmaüs France, n’en démordent pas : en France, aujourd’hui, on est encore loin du "plus personne dans les rues" annoncé en 2017.

Timothée Froelich

 
  • Tombari le 05/02/2019 à 09:53

    Pauvreté nom féminin Quand il il reste trop de jours dans le mois après la fin des économes. Tous des hypocrites faites vos jeux tout va bien puisque nos élites en ajoutent chaque jour ! Le manque d'amour est la plus grande de pauvretéLire la suite

  • EME le 30/01/2019 à 17:28

    avec la politique passé et actuel on fait payer la classe moyenne on va dans le murLire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • F
  • H
  • W
  • U
  • A
  • I
  • E
  • W

*Champs obligatoires

plus d'infos

Pour aider et visibiliser un sans-abri, composez le 115, numéro d’urgence et d’accueil des personnes sans-abri. Gratuit sur fixe et mobile 24h/24.

Police municipale
11, allée du Coteau, 94400 Vitry-sur-Seine
01 55 53 17 36

La Maison de Karim, centre d'accueil de la Croix-Rouge de Vitry :
1, rue des Carrières, 94400 Vitry-sur-Seine
01 85 72 00 66 ou 69

Réchauffons corps et cœurs
rcc.94400(at)gmail.com

Emmaüs Solidarité
contact(at)emmaus.asso.fr

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer