Sarah Heyko : lutter contre l'isolement

Sarah Heyko, participante active à Imagine Vitry, fait de la lutte contre l’isolement une affaire à la fois personnelle et professionnelle.Sarah Heyko, participante active à Imagine Vitry, fait de la lutte contre l’isolement une affaire à la fois personnelle et professionnelle. © Sylvain Lefeuvre

Solidarité

Publiée le 05 décembre 2017 - Mise à jour le 08 décembre 2017

Sarah Heyko, participante active à Imagine Vitry, fait de la lutte contre l’isolement une affaire à la fois personnelle et professionnelle. Rencontre.

  • Voulez-vous nous parler de votre initiative, Human Chain Challenge ?

Absolument ! C’est un projet individuel, qui part d’un sentiment de révolte que j’ai vécu devant l’isolement de nombreuses personnes au moment des fêtes l’année dernière. J’ai eu l’idée de mettre en place un calendrier de l’avent du sans-abri pour inciter les gens à s’approcher davantage des personnes SDF : regarder, sourire, discuter, aider… Donner en quelque sorte, mais aussi recevoir, car l’un ne va pas sans l’autre au cours d’un réel échange humain.

  • D’où vous vient cette envie d’aller au contact de l’autre ?

J’ai moi-même lié une amitié extraordinaire avec une femme rrom sans domicile fixe à Vitry. Je la croisais régulièrement près de chez moi et, un jour, c’est elle qui m’a demandé “Comment allez-vous ?” Ça m’a bouleversé… Peu à peu, en discutant avec elle et en l’aidant dans ses démarches, tous mes préjugés sont tombés. C’est une bénédiction que je souhaite à tout le monde.

  • Comment voyez-vous la suite de votre action ?

Moi, mon rêve, c’est de monter une SARL autour de ce projet ! Beaucoup de gens me conseillent plutôt de créer une asso, mais il y en a déjà tellement à Vitry... Je crois que je vais d’abord donner de mon temps à l’une d’entre elles. En fait, à la base, ce que je veux surtout prouver avec mon projet, c’est que chaque individu, indépendamment de structures, a le pouvoir de rendre quelqu’un heureux et d’y trouver aussi un peu de son propre bonheur. 

Propos recueillis par Timothée Froelich

 
  • Barkoun le 11/12/2017 à 14:30

    Un grand merci Sarah . Tout a fait d'accord avec vous il faut allez vers l'autre . Les gens n'osent pas . J'ai eu la même idée de faire un tour sur les sdf de vitry une maraude avec ce froid . certe ya pas beaucoup d'associations mais y'a pas une association qui s'occupe des personnes sans abri je ...Lire la suite

  • DHUEZ le 07/12/2017 à 12:04

    Un grand bravo à Sarah Heyko d'avoir su si bien aller vers l'autre, et nous inviter à faire de même, pour comprendre que chaque individu, et notamment les gens isolés sont des personnes à part entière, avec un parcours, une vie, et toujours beaucoup d'amour à partager. A nous de les soutenir ...Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • R
  • J
  • 6
  • 7
  • A
  • 6
  • 8
  • N

*Champs obligatoires

plus d'infos

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer