Soutien au droit de visite de Claude Mangin-Asfari

Claude Mangin-Asfari, épouse de Naâma Asfari, prisonnier politique au Maroc depuis 2010, a été refoulée de l’aéroport de Rabat par les autorités marocaines pour la 4e fois consécutive cette année.Claude Mangin-Asfari, épouse de Naâma Asfari, prisonnier politique au Maroc depuis 2010, a été refoulée de l’aéroport de Rabat par les autorités marocaines pour la 4e fois consécutive cette année. © DR

Solidarité

Publiée le 19 avril 2018 - Mise à jour le 24 avril 2018

Claude Mangin-Asfari, épouse de Naâma Asfari, prisonnier politique au Maroc depuis 2010, a entamé une grève de la faim après avoir été refoulée de l’aéroport de Rabat par les autorités marocaines pour la 4e fois consécutive cette année.

Vendredi dernier, Sonia Guénine, adjointe au maire chargée de la Culture de paix et des relations internationales, est allée porter son soutien à Claude Mangin-Asfari, qui a entamé une grève de la faim.

En effet, depuis 21 mois, Claude Mangin-Asfari se voit refuser l’accès au territoire marocain, une situation contraire aux règles du droit international, que le maire d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou, le maire de Vitry-sur-Seine, Jean-Claude Kennedy, et le maire de Saint-Denis, Laurent Russier, dénonçaient dans un communiqué de presse commun quelques jours avant sa nouvelle tentative de rejoindre son mari. 

"Nous dénonçons fermement les atteintes constantes et graves à son droit à une vie privée et familiale, contraires au droit international et au droit des prisonniers aux visites familiales. Nous saluons le courage de Claude Mangin-Asfari, qui entend de nouveau pouvoir rendre visite à son mari et vient de prévenir nos autorités de sa décision."

> Téléchargez le communiqué

Pour rappel, Naâma Asfari est un militant engagé dans une lutte pacifique pour l’indépendance du Sahara occidental et le respect des droits fondamentaux du peuple sahraoui, et citoyen d’honneur de la ville d’Ivry.

En téléchargement : Courrier conjoint de soutien au droit de visite de Claude Mangin

 
  • Six Mohamad le 23/04/2018 à 16:18

    Chacun est parfaitement libre de faire entrer chez lui qui il souhaite bon à cela. A bonne entente de tous sans grief particulier.Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères et les 2 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • W
  • Z
  • L
  • C
  • E
  • A
  • 8
  • J

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer