Sport : champions vitriots

Champions

Sport

Publiée le 04 décembre 2018

En quelques jours, un florilège de distinctions est venu récompenser plusieurs sportifs vitriots ou qui s’entraînent à Vitry. Hourra !

Patinage artistique

  • Maé-Bérénice Méité a décroché le 24 novembre la 8e place aux championnats internationaux de Grenoble.

Notre championne de patinage artistique, membre de l’équipe de France, licenciée à l’ESV patinage, est satisfaite du programme court, l’athlète de 24 ans, forgée petite sur la glace vitriote, se dit un peu déçue par le score du programme long.

“Beaucoup de progrès ont été faits, j’ai eu de bons retours des juges et du public, avec ses ondes positives.” Elle rappelle aussi l’équipe qui l’entoure au “cours de glace, préparation physique et mentale, expression artistique hors et sur glace, technique de patinage…”

Natation

  • Clément Henry, 18 ans, décroche la médaille d’argent au 200 mètres papillon le 19 novembre aux championnats France Élite à Montpellier. “1min 57s et 27 centièmes,

Cette figure de proue de l’ESV natation, habitué à nager dans les bassins avec les meilleurs Français, ressent, lui, “beaucoup de joie et de fierté”. Il a montré son potentiel, "c’est une seconde de moins que ma meilleure performance”,
précise-t-il.

Son secret ? Peut-être l’ambiance au bord du bassin, surchauffée par sa famille, ses amis, son équipe. Surtout, une préparation intense dans la piscine vitriote avec son entraîneur Bilel à qui il rend hommage. “Je lui ai donné ma confiance, comme à l’ESV, et j’ai eu raison : j’ai atteint le haut niveau.”

Sports de combat

  • Fanny Ramos, 23 ans, remporte une ceinture du championnat d’Europe WMC.

Elle a éprouvé “du soulagement et une immense satisfaction” pour cette “victoire énorme pour un titre pro très reconnu. Il m’apporte une forte crédibilité et représente l’accomplissement d’un gros travail”, ajoute-t-elle, en insistant sur l’entraînement intense à raison de deux séances par jour pendant des semaines.

  • Frank Mazoyer, 29 ans, a ravi en combattant en kickboxing (sans coude ni genou) la ceinture du championnat européen WKN.

Ce champion du monde s’est senti, de son côté, “satisfait et adopté par Vitry et ses jeunes supporters”. 

“Combat facile, estime-il, mais longuement préparé.” Ses projets ? “Remettre en jeu ma ceinture dans les mois à venir.”

Les deux récompenses se sont jouées sur le ring du palais des sports lors du premier championnat Rampage Fighting pro et semipro, le 24 novembre, en présence du maire, Jean-Claude Kennedy et de l’adjoint aux Sports, Saïd Omouri. Un gros événement organisé par la salle vitriote Obyfight.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • V
  • T
  • L
  • T
  • W
  • 5
  • A
  • L

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer