Travaux dans les parcs

Dans le parc Joliot-Curie, deux passerelles inviteront à de nouvelles déambulations.Dans le parc Joliot-Curie, deux passerelles inviteront à de nouvelles déambulations.© Direction des Espaces verts

Cadre de vie

Publiée le 05 juillet 2018 - Mise à jour le 30 juillet 2018

En centre-ville, le parc Joliot- Curie valorise la source des Monis et, dans le quartier du Fort, un nouveau jardin voit le jour. Retour sur les travaux en cours.

Jardin de La Fraternité

Dans la ligne de la trame verte du nord de la ville, le quartier du Fort se dote d’un nouvel espace vert. Adossé au centre Jean-Bécot, le jardin Fraternité s’établira sur une parcelle de 2 000 mètres carrés, occupée depuis 2006 par des installations de chantier liées aux opérations de construction.

Il vient également répondre au déficit d’équipement en espaces de jeu et d’activités sportives dans ce quartier, un manque souligné par les habitants lors des réunions publiques fin 2016.

Le jardin Fraternité accueillera une aire de jeu avec cabane-toboggan pour les petits et des bancs pour les parents.

Les plus grands pourront s’essayer à la grimpe tandis que les adultes bénéficieront d’un lieu pourvu d’agrès de street workout.

“C’est un jardin où les habitants pourront profiter de la nature, avec des arbres, arbustes et graminées de la région pour venir en appui de la biodiversité dans la ville et permettre une gestion très naturelle”, explique Sébastian Hartmann, dessinateur aux Espaces verts municipaux.

Pendant la durée des travaux, qui démarreront en septembre et s’étaleront jusqu’en 2019, le centre Jean-Bécot restera ouvert au public.

Le futur jardin sera doté de clôtures et fermé la nuit.

Pour cette démarche, la Ville a obtenu des subventions de la région pour la végétalisation d’un montant de 20 905,50€.

Parc Frédéric-Joliot-Curie

C’est dans un même souci d’équilibre écologique que le parc Frédéric-Joliot- Curie a fermé partiellement son accès au public en juin et jusqu’au deuxième semestre 2019, pour un projet d’aménagement qui lui apportera une meilleure cohérence, subventionné à hauteur de 237 000€ par l’Agence de l’eau Seine- Normandie dans le cadre des initiatives en faveur de la biodiversité.

La source des Monis à ciel ouvert

La source des Monis, qui descend du plateau par la rue de la Petite-Saussaie, sortira désormais à ciel ouvert sur 150 mètres dans le parc.

“Le parcours de ce cours d’eau naturel, émaillé de bassins, sera bordé par des plantes de berge qui filtrent et oxygènent l’eau et favoriseront la constitution d’une nouvelle faune de libellules, grenouilles…” explique Olivia Durand-Bestry, paysagiste de la ville.

Deux passerelles inviteront à une nouvelle déambulation dans le parc, dont l’une enjambera l’un des bassins principaux, donnant à la promenade… un petit air des tableaux de Claude Monet

Sylvaine Jeminet

 
  • amicale guide des montagnes le 11/07/2018 à 18:38

    Bonjour, Magnifique pour les résidents de ce quartier, ce jardin sera protéger donc fermer la nuit. Nous sur le parc PABLO NERUDA c'est un enfer tous les jours, cris, jeux cassés, végétations dégradées faisant office de poubelles à ciel ouvert. Nous avons réclamer la fermeture de ce parc ...Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • M
  • Y
  • 7
  • I
  • N
  • K
  • W
  • I

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer