Un budget contraint au conseil municipal

Philippe Beyssi, maire adjoint à Vitry-sur-Seine.Philippe Beyssi, maire adjoint à Vitry-sur-Seine.© Alexandre Bonnemaison

Budget

Publiée le 09 avril 2019

Mercredi 10 avril, le budget est soumis au vote du conseil municipal. Philippe Beyssi, adjoint au maire en charge des Finances et du personnel communal, explique son élaboration dans un contexte difficile pour les collectivités territoriales.

Dans quel contexte ce budget 2019 a-t-il été établi ?

Le contexte est toujours plus contraint, les dotations de l’État baissent chaque année depuis 2014, nous avons à ce jour perdu 30 millions, au rythme de 6 millions de recettes en moins chaque année ! Pour la dotation générale de fonctionnement, qui est la plus grosse dotation de l’État, nous avions prévu qu’elle resterait stable en 2019, elle baisse encore de 500 000 euros. Notre volonté est de maintenir le même service à la population, mais comment faire aussi bien avec toujours moins ?

Quelles sont les conséquences de ces baisses de moyens alloués ?

Les conséquences sont manifestes sur les investissements, car nous devons limiter l’emprunt. Cette baisse impacte également le fonctionnement. Concrètement, elle peut avoir des conséquences sur l’entretien des bâtiments, des écoles, des routes, de manière générale, sur tous les services rendus à la population et que nous maintenons grâce à une extrême attention portée depuis des années dans notre gestion quotidienne.

Quels sont vos moyens d’action ?

En tant qu’élus nous sommes toujours mobilisés pour réclamer à l’État les moyens nécessaires à notre collectivité, et pour poursuivre ce combat, nous avons besoin du soutien de la population qui est la première à subir les conséquences de ces coupes budgétaires.

Propos recueillis par Claire Prieur

 
  • coluchette le 10/04/2019 à 09:52

    Bonjour, Il faudrait nous expliquer pourquoi certaines associations se retrouvent avec des subventions alors qu'elles sont en sommeil et sans activité et sans adhérents sur le terrain et surtout que compte faire la ville avec le réseau pneumatique dont la taxe ne cesse d'augmenter nous sommes ...Lire la suite

  • Lahcène le 09/04/2019 à 18:05

    Le problème, c'est que la municipalité s'est lancée dans le "gigantisme" en bétonnant à outrance, politique qui fait croître trop vite la population sans que les ressources soient en adéquation...L'état qui dans le même temps obéit aux ordres de Bruxelles en coupant les vivres et c'est ...Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • T
  • 8
  • X
  • I
  • N
  • X
  • T
  • E

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer