Une brigade propreté de terrain

“Là où on les ramasse, d’autres dépôts sauvages apparaissent parfois 5 minutes après. C’est vraiment décourageant !“Là où on les ramasse, d’autres dépôts sauvages apparaissent parfois 5 minutes après. C’est vraiment décourageant !© Sylvain Lefeuvre

Cadre de vie

Publiée le 03 janvier 2019

La propreté est une exigence des Vitriots et une priorité pour la municipalité qui déploie son plan de lutte : la brigade propreté enquête sur le terrain, dans l’école Blaise-Pascal, les enfants vont trier leurs déchets recyclables en classe et la vidéoprotection va être expérimentée contre les dépôts sauvages.

Apparition de matelas usagés, gravats, cartons, poubelles ménagères… Les dépôts sauvages sont constamment renouvelés sur de trop nombreux trottoirs de la ville. Ce sont des carcasses d’animaux de boucherie accumulés régulièrement qui ont fait fulminer une trentaine de riverains de la rue Clément-Perrot, pétitionnaires d’un courrier à l’automne.

Ces déchets au sol peuvent mettre en danger la sécurité des piétons, favorisent la prolifération de rats et ternissent l’image de Vitry. La propreté de la ville est une des préoccupations exprimées par les habitants lors des rencontres Imagine Vitry.

Elle reste aussi l’objet de signalements quotidiens auprès de la régie Voirie. Au service propreté, Éric, chauffeur, et ses collègues cantonniers, Mustapha et Xavier, le disent sans détours :

“là où on les ramasse, d’autres dépôts apparaissent parfois 5 minutes après. C’est vraiment décourageant !”

Attentive à cette réalité, la ville renforce encore les mesures de sensibilisation et d’actions.

“L’objectif majeur reste de réussir à changer les comportements”, souligne Virginie Bourjat, responsable du service Environnement.

  • Les actions pédagogiques dans les écoles se poursuivent donc. Ainsi, fin janvier, le tri des déchets recyclables dans les classes sera mis en place à Blaise-Pascal et Louise-Michel : une animatrice déchets proposera un jeu sur le tri, ces enjeux et consignes. Une manière d’exporter ensuite le geste-réflexe jusqu’à la maison.
  • Comprendre les comportements nécessite aussi l’analyse et, pour ce faire, une enquête auprès des commerçants de l’avenue Paul-Vaillant-Couturier, grande pourvoyeuse de dépôts de cartons, devait débuter en décembre.
  • D’autre part, des réunions avec les organismes bailleurs et syndics de copropriétés se poursuivent sur le sujet.

Création d'une brigade propreté

La municipalité s’accorde aussi des moyens humains avec la création d’une brigade propreté : quatre agents de terrain et une encadrante. Il s’agit de renforcer la communication de proximité, faire appliquer la réglementation et accentuer la répression.

“Pour l’instant, on discute avec les commerçants, les habitants qui nous disent que ce n’est pas eux. On trouve des cartons, des sacs poubelle, parfois des plaques d’amiante”, souligne Nordine et Philippe, chargés de mener l’enquête pour déterminer la provenance des dépôts sauvages et rappeler les outils à la disposition des Vitriots telle la distribution gratuite de conteneurs aux particuliers, la déchèterie mobile, les rendez-vous encombrants...

Pour les cas de récidive, la ville réclame les frais liés à l’enlèvement, de 70€ à 1 500€.

Enfin, en action plus offensive, elle va déployer en 2019 la vidéoprotection, à titre expérimental, sur 3 sites qui restent à déterminer. Ainsi, en octobre, le maire a sollicité l’État via le préfet pour être accompagné techniquement et financièrement, déclarant “la disponibilité de la ville de Vitry pour expérimenter la vidéoprotection”.

“Il s’agit de lutter contre les dépôts sauvages souvent d’origines industrielles, précisait-il, qui reportent sur la collectivité des coûts de gestion des déchets”.

Le plan pluriannuel de lutte pour la propreté, posé il y a un an, continue donc de se déployer. La déchèterie mobile, ouverte en janvier 2018, très fréquentée, va voir son amplitude horaire s’étirer jusque 18h le samedi. Quant à la déchèterie fixe, la municipalité recherche activement un terrain.

Gwénaël le Morzellec

Question/réponse à Cécile Veyrunes-Legrain, 1re adjointe au maire chargée de la Voirie et de l’environnement

  • Quelle sont les actions phares de la politique globale pour la propreté ?

D’abord, on s’adapte aux rues étroites avec des camions-poubelles adaptés, aux travaux qui demandent à se réorganiser, aux arbres et à leurs feuilles mortes qui tombent toutes en même temps. Mais nous sommes arrivés au bout de ce que nos équipes peuvent proposer.
Nos actions phares pour parvenir à la propreté sont d’y mettre des moyens et de l’humain et, surtout, de traiter la question au coeur de la citoyenneté par la sensibilisation.
On veut changer l’ambiance, montrer l’image que tout le monde veut avoir d’un Vitry propre. À travers

  • les journées citoyennes de ramassage de déchets,
  • le passeport végétal, qui propose à chacun de s’emparer d’un pied d’arbre, par exemple, pour le verdir et l’entretenir
  • la convention avec MacDo pour agir à ses abords et sensibiliser les clients.

Pour les moyens, nous étendons les horaires de la déchèterie mobile et envisageons d’en ouvrir une pour les gros volumes. Nous créons une brigade propreté pour sensibiliser et aussi enquêter.

Des courriers de constat sont pour l’instant envoyés, mais, à terme, les agents assermentés pourront dresser des amendes. D’autre part, une vidéoprotection contre les dépôts sauvages de gros volumes va être expérimentée.

 
  • Nathalie le 15/06/2019 à 18:33

    Pas très efficace cette brigade de propreté, c'est pas très dissuasif, car sur l'avenue Manouchian, la brigade de propreté y est passé, et les gens sont toujours aussi sales, c'est vraiment désolant.Lire la suite

  • mir le 05/04/2019 à 14:14

    bonjour ,la semaine dernière il a fait très beau ! beaucoup de gens ont pique-niquer au parc des lilas ... je suis allée courir le dimanche ou le lundi ,je ne sais plus ..certains lieux était dans un état abominable !!!! peut-être qu'une brigade incitant les gens a se compoter en gens ...Lire la suite

  • Payeton le 27/02/2019 à 19:14

    Bonjour, Tentez une balade à pied dans la partie du parc des lilas (Quartier commune de Paris/zone de la voie Murillo) et vous vous rendrez compte de l’état de propreté. A quand une vignette roms’air ?Lire la suite

  • Kancel le 08/01/2019 à 15:22

    Bonjour Si tout le monde y mettais de la bonne volonté citoyen et notamment certains commerçants y aurait pas besoin d avoir une brigade spéciale intervention, comme si cette argent n’au Pas pu être utilisé à bon escient pour autre chose mais malheureusement à l’heure grand paris et ...Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 2 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • Q
  • 5
  • C
  • F
  • L
  • 2
  • Q
  • 3

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer