Bourses BAFA pour les 17-25 ans

Tannerre© Sylvain Lefeuvre

Stage - Atelier

Du 01/01/2019 au 04/10/2019

BOURSE AU BAFA

Le BAFA permet d’exercer, dans les accueils collectifs de mineurs (séjours vacances, accueils de loisirs, etc.), des fonctions d’animation auprès d'enfants et d’adolescents, à titre non professionnel et de façon occasionnelle.

Il permet également d’ouvrir aux métiers de l’animation pour un premier emploi saisonnier, et pouvant déboucher pour certains sur une carrière professionnelle,  mais il est aussi la première formation non professionnelle pour encadrer des enfants.

Toutefois, son obtention nécessite des moyens financiers qui ne sont pas à la portée de toutes les familles. Pour favoriser l’accès des jeunes aux formations BAFA, la ville de Vitry-sur-Seine accompagne désormais  les jeunes âgés de 17 à 25 ans (à la date d’inscription).

Ce dispositif ville consiste dans la prise en charge par la commune d’une partie du coût de la formation BAFA en échange d’une activité bénévole d’intérêt collectif effectuée par des jeunes de 17 à 25 ans.

L'attribution se fait selon les modalités techniques et financières suivantes : les jeunes âgés de 17 à 25 ans souhaitant bénéficier de cet appui financier rempliront un dossier de candidature, seuls ou en étroite liaison avec le Point information jeunesse, dans lequel ils expliciteront précisément leur situation familiale, sociale, scolaire, professionnelle, leurs motivations pour l’obtention du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur, ainsi que leurs propositions d’action ou d’activité d'intérêt collectif qu’ils s’engagent à mener en contrepartie de l’obtention de cette aide financière.

Au préalable, chaque dossier sera étudié par une commission d’attribution, qui émettra un avis sur l'éligibilté de chaque candidature. Enfin, le conseil municipal délibérera à l’issue de cette procédure pour l’attribution de l’aide financière.

En cas d’obtention de cet appui financier, le jeune signera une charte dans laquelle il s’engagera à verser sa part de contribution personnelle à l’organisme de formation, au début de sa formation, à suivre intégralement la session de formation, à réaliser son projet d’action ou d’activité d’intérêt collectif et à rencontrer régulièrement le Point information jeunesse, chargé du suivi.

En outre, cet appui financier peut venir en complément des aides privées ou publiques déjà existantes sans, toutefois, cumulés à ces dernières, dépasser le coût du stage.

Toutes les dates d'inscriptions 2019

Renseignez vous auprès du service municipal de la Jeunesse

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • J
  • K
  • P
  • G
  • S
  • R
  • R
  • 8

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer