Une Commune

Une Commune

Théâtre

Du 25/01/2018 au 26/01/2018

Théâtre (dès 13 ans)

Un récit populaire, une épopée ouvrière contemporaine en milieu rural.

Une commune expose le récit d’une poignée d’individus tentant de retrouver de nouvelles manières d’habiter leur territoire. À la manière des films de Raymond Depardon, on retrouve ici le lyrisme et la poésie du réel.

Un village du bassin minier lorrain se voit contraint de fermer sa mine en 1990 ; la main d’œuvre est moins chère ailleurs et les machines s’autonomisent. Le village se vide petit à petit. En 2016, alors qu’il ne reste plus que vingt familles, l’ancien propriétaire de la mine revient sur ses terres pour inaugurer l’ouverture d’un puits de forage au gaz non conventionnel. La pièce s’ouvre ainsi ; sur la proposition peu scrupuleuse de faire revenir le temps d’avant.

Dans ce texte de Guillaume Cayet le réalisme du sujet côtoie si fort le sens du récit lyrique que documentaire et épopée se confondent pour former un nouveau récit populaire.

Note de mise en scène

Le théâtre m’a peu souvent montré la campagne et ses différentes figures ouvrières, paysannes et industrielles. Souvent stéréotypée dans les spectacles de divertissement pur, la campagne m’apparaissait lointaine et réduite à un personnage théâtral illettré et comique. À la lecture des premiers textes de Guillaume Cayet, j’ai redécouvert ces territoires ruraux. Je m’y suis perdu et ai trouvé un rapport nouveau à la terre bien sûr, mais aussi à la politique, au langage et à l’amour. Son écriture a ouvert mon regard à un fait de société : celui de la France invisible, la France périphérique, cette partie du pays qui s’éteint derrière des centres plus imposants et des représentations toujours plus caricaturales. Ce spectacle est une grande épopée ouvrière contemporaine. Et dans une cuisine, au café de la Poste ou à la lisière de la forêt, se raconte une autre histoire, celle des peuples et de leurs révolutions, de leurs espoirs et de leurs échecs, celle des petits instants qui font la grande histoire.

La Cie Future noir

Créée en juin 2013 par Jules Audry, metteur en scène, la compagnie a pour objectif de réaliser des spectacles à partir de textes contemporains et de faire intervenir ses artistes et collaborateurs sur des ateliers de transmission artistique.

Production Compagnie Future Noir Coproduction Théâtre de Vanves - Scène conventionnée danse d’intérêt national / Art et création Avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île-de-Franc et d’Artcena Soutien Adami, Arcadi Île-de-France Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National Résidences de création Le Carreau du Temple, Théâtre Maison d’Elsa - Cie du Jarnisy, Théâtre de Vanves

Le texte a été écrit à la Chartreuse, Centre national des Écritures du spectacle.

Le texte est publié aux Éditions Théâtrales et est lauréat de l’Aide à la création d’Artcena.

  • Sur le même thème

  • 25 et 26 janvier 2018 à 20h30scolaire : 26 janvier 2018 à 14h30

    Interprété par : François Clavier, Charlotte Corman, Anne Fischer, Lise Gervais, Frédéric Losseroy, Fatima Soualhia Manet, Marion Noone, Airy RoutierAssistanat à la mise en scène : Lison Foulou Dramaturgie : Guillaume Cayet Scénographie : Jeanne Boujenah Costumes, accessoires : Juliette Seigneur Musique, travail vocal : Anne Fischer Régie son et lumière : François Duguest

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 1 premiers caractères et les 4 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • 3
  • C
  • S
  • H
  • Z
  • Z
  • Q
  • F

*Champs obligatoires

  • Tarifs

  • Tarif normal : 13 €
    Tarif réduit : 10 €

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer