L'homme anthropométrique

Thèmes : ADZAK Roy

Adzak
  • Adresse : 7 bis rue du Montebello 94400 Vitry-sur-Seine
  • Maître d'ouvrage : Scic
  • Année : 1982
  • Technique : Sculpture en béton
  • Lieu : ensemble immobilier,
  • Architecte : Guy Duval et François Girard

Parmi les repères dans l'oeuvre peinte, gravée et sculptée de Roy Adzak, la série des Hommes anthropométriques occupe une place de choix. De 1972 à 1986, Adzak exécute un ensemble conséquent d'empreintes de son propre corps comme une suite logique aux fouilles archéologiques et recherches entreprises sur « l'objet en négatif ».

Marquer son passage, produire un objet hors-du-temps, une postérité à son geste… Evidée aux 4 angles de la stèle bleue monochrome, la silhouette concave d'Adzak porte le témoignage de la présence de l'artiste et l'idée que l'art peut être « un instant fossilisé »

Biographie :
Roy Adzak choisit la France comme terre d'adoption. Il aura auparavant étudié le génie civil en Angleterre et voyagé autour du globe, ses envies le menant de l'Australie à l'Afghanistan, où il s'intéresse de près à plusieurs fouilles archéologiques. L'artiste restera dès lors fasciné par la question de l'empreinte ou de la marque, ces « objets en négatif », comme il les nommera lui-même, qu'il explore via sa pratique de la photographie ou de la sculpture. Constituée de peintures, lithographies, mais aussi d'étranges « déshydratations » dans lesquelles fruits et légumes desséchés se retrouvent à l'état d'empreintes, son oeuvre est exposée largement dans le monde.

Géolocalisation

Page publiée le 24 septembre 2013 - Mise à jour le 23 février 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer