Risque inondation

Par sa situation géographique, Vitry-sur-Seine peut subir deux types d’inondations :

Cette vidéo a été produite par le Gouvernement pour sensibiliser à la prévention des risques majeurs (inondation, avalanche, feu de forêt, etc.). Pour connaitre les bons réflexes et les gestes à adopter, découvrez les TutosRisques

Les débordements de la Seine

Elément majeur, du paysage Vitriot, la Seine a permis le développement économique et démographique de la ville.

Néanmoins  la vie  au bord d’un cours d’eau n’est pas sans risque. La Seine, comme tout cours d’eau connait des périodes de crue plus ou moins forte.

Les plus fortes sont nommées "crues majeures" et provoquent  une inondation importante sur la ville.

A titre d’exemple la crue de 1910, est la référence en matière de crue pour la Seine :

  • 1/3 de la ville a été inondé,
  • 8 000 vitriots sinistrés (sur 12 000 recensés),
  • 1 500 logements endommagés par les eaux.

Les crues de la Seine sont des crues lentes. Plusieurs jours sont nécessaires pour atteindre le pic de crue et la décrue se fait tout aussi lentement, voir en plusieurs semaines.

Les autorités disposent de 3 jours environ pour être en mesure de prédire le débordement du fleuve. Ce  délai permet aux autorités de s’organise pour la gestion de crise et à la population pour se mettre en sécurité.

Depuis la crue de 1924, des aménagements ont été réalisés aux abords de la Seine et ses aflluents  :

  • Installation de murettes sur le territoire Vitriot comme sur la majorité des berges de la Seine. Elles  empêchent  le débordement des crues moyennes et en cas de crue majeure, les ralentissent.

  • Création de 4 barrages-réservoirs pour réguler les débits de la Seine et ainsi estomper voire supprimer les crues de  faible à moyenne intensité.

Les barrages réservoirs

En complément, il existe des mesures réglementaires comme le plan de prévention du risque inondation (PPRI). Celui-ci régule l’urbanisation dans la zone inondable en imposant des règles de construction afin que les bâtiments soient le moins possible impacté par l’eau.

La Mairie effectue un travail régulier dans ce domaine afin de trouver de nouvelles solutions pour appréhender ce risque et réduire l’impact que pourrait avoir une crue majeure sur la ville.

Carte de vulnérabilité inondations

Le ruissellement urbain

Le ruissellement est la part des eaux de pluie qui ne réussit pas à s’infiltrer dans les sols ou qui ne sont pas évacuées dans le réseau d’eau pluviale. 

En zone urbaine les sols sont particulièrement imperméable du fait des nombreux revêtements existants (bitume, goudron, pavés,…).

Le ruissellement survient pendant un épisode de pluie intense et orageux. Il existe deux types de ruissellement qui sont liés :

  • A la vitesse d’écoulement et à la hauteur d’eau touchant les rues en pente
  • A la stagnation de l’eau dans les cuvettes de la ville


Sur Vitry le ruissellement ne créée que des dégâts matériels mais qui représentent une charge financière non négligeable pour la commune. Aussi pour palier à ce phénomène, la ville applique une politique d’amélioration des réseaux d’assainissement prévoyant la séparation du réseau d’eaux usées et du réseau d’eaux pluviales.

Le département a construit un bassin de rétention sous la place du marché. Ce bassin a pour objectif de stocker le surplus d’eau et de différer leur évacuation le temps que les réseaux se désengorgent.

Page publiée le 19 juillet 2010 - Mise à jour le 22 mai 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer