Le haut débit à Vitry

A Vitry, les attentes vis-à-vis de la technologie de l'Internet très haut débit (THD) qui permet d'accéder à de nouveaux services : télévision haute définition..., sont de plus en plus nombreuses.

Mais deux tiers des foyers vitriots seulement ont aujourd'hui la possibilité de s'abonner à une offre très haut débit (THD).

En janvier 2014, la ville a été reclassée, avec 42 autres communes, en zone moins dense. Avantage de cette mesure souligné par l'Arcep : la mutualisation plus importante des moyens qui doit permettre de faciliter le déploiement.

Comment la ville accompagne-t-elle ce déploiement ? Le point sur la situation.

ADSL

Les foyers vitriots sont couverts à 91,6 % par la technologie ADSL, qui leur permet d'accéder aux offres dites « triple play ».

Pas de désert numérique donc, mais une offre très éloignée des capacités du THD, qui permet d'accéder à de nouveaux services.

Vitry94-Sipperec-Numericable-032013Carte du Sipperec pour l'implantation de Numéricable - mars 2013

Numéricable

Environ deux tiers des foyers vitriots ont aujourd'hui la possibilité de s'abonner à une offre très haut débit (THD). L'équipement de ces 22 350 prises, sur un parc global de 36 318 lignes à Vitry, est l'héritage d'une aventure ancienne, le Plan câble, imaginé par l'Etat en 1982.

Adhérente du Sipperec, Vitry a orchestré le câblage graduel de son territoire par le biais de la délégation de service public conduite par le syndicat intercommunal. Conçu, à l'origine, pour proposer aux usagers potentiels une offre télévisuelle musclée, le réseau du câblo-opérateur Numéricable s'est redéfini avec l'explosion d'Internet.

> Implantation de Numéricable sur le territoire

Orange : quartiers du Fort et du Port-à-l'Anglais

L'opérateur Orange a fait son entrée à Vitry en 2013. La première zone de déploiement de la fibre optique concerne les secteurs du Port-à-l'Anglais et du Fort éloignés du central d'Ivry et donc avec des débit très dégradés :

  • côté Port-à-l'Anglais, toute la pointe nord doit être couverte ;
  • côté Fort, la couverture s'étendra jusqu'à la Zac Concorde-Stalingrad.

Le déploiement, graduel, devrait s'achever fin 2014, représentant, selon les projections de l'opérateur, 5 % des logements vitriots, voire plus, puisque les zones couvertes sont un peu plus étendues (Zac Concorde-Stalingrad...) que le projet de départ.

Une opération complexe, mais relativement discrète, sans génie civil, puisque l'opérateur, louera les fourreaux nécessaires, hérités de l'opérateur historique France Télécom. A terme, ce nouveau réseau moins gourmand en ingénierie prendra le pas sur l'ancien.

Chez l'usager, le débit potentiel amené par la fibre est démultiplié : 200 à 300 Mb/s pour le débit descendant et 50 Mb/s pour le débit montant, qui peut être augmenté, en fonction des besoins, dans le cas d'une offre professionnelle par exemple.

> Cartographie des zones raccordées par l'opérateur Orange

Page publiée le 2 juillet 2013 - Mise à jour le 27 octobre 2016

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer