Espaces verts

Une couverture verte considérable

coteau hiverL'hiver au parc du Coteau.Elle représente 25% de la surface totale de la Ville (1168 hectares) soit 10 m2 par habitant, répartis comme suit :

La ville s'attache à préserver les espaces verts urbains, élément essentiel et bénéfique dans la vie quotidienne des vitriots.

 

Deux secteurs municipaux au service des espaces verts

serresLes serres municipales.

  1. Le service des études et travaux espaces verts qui est chargé des travaux de création et des gros travaux d'entretien, du traitement phytosanitaire, de l'entretien des réserves foncières, de la restauration et de la restructuration des arbres, des travaux neufs de plantation des arbres...

  2. Le service de la maintenance et de l'entretien des espaces verts qui a pour missions : les travaux d'entretien, de maintenance et de gardiennage des espaces verts, l'embellissement de la ville par la mise en valeur et la pérennisation du patrimoine végétal.

Les espaces verts en chiffre

  • 83 agents chargés des études et de l'entretien/maintenance
  • 13 gardiens de parcs
  • 8 000 arbres dans les parcs et les rues
  • Des espaces verts sur 30 groupes scolaires et crèches
  • 580 m2 de serres
  • 6 800 m2 de terrain de cultures
  • 138 000 plantes à massifs produites par an
  • 24 000 bulbes à fleurs plantées par an
  • 2 500 m2 de fleurissement répartis sur 66 lieux dans la ville.

amoureux

Trois parcs dans la ville

canardParc Joliot Curie, une source naturelle alimente la pièce d'eau.Les trois grands parcs de la ville, surveillés aux heures d'ouverture, vous accueillent près de chez vous. Le parc du Coteau-Marcel-Rosette et la douce fraicheur de ses arbres et de sa végétation remarquables. Le parc Daniel-Féry à destination des enfants et le parc Joliot-Curie, mieux connus des vitriots sous le nom de "parc au canards".

Vitry c'est également 9 squares, 7 places et des promenades.

Plan général de fleurissement

En 1998, un plan général de fleurissement a été défini par la Commune. Il privilégie 3 axes :

  • les lieux de passage de la population
  • les multiples entrées de la ville
  • les accès d'équipements publics

Depuis cette date, la ville consacre 152 000 euros par an à l'investissement dans ce plan de fleurissement.

Page publiée le 1 octobre 2012 - Mise à jour le 21 juin 2017

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer